Nautile haut rendement

Nautile Acoustique

Au vu de la qualité de conception de ces enceintes Nautile, il m’est apparût nécessaire d’apporter un complément d’information en collaboration active avec Pascal Marie, afin de bien savoir de quoi nous parlons, ce n’est pas si courant de voir ce genre de réalisation avec filtrage actif de série et haut rendement, le tout soigneusement emballé dans du cuir pleine fleur surpiqué.

Vous ne savez pas faire la différence entre une enceinte d’un rendement dans la moyenne, disons 90db et une haut rendement à 97db et + ?

Ce qui suit va vous éclairer, bonne lecture.

Gamme Nautile

Mais où est placé le second haut-parleur?

Les coaxiaux

Grâce à l’utilisation de la technologie des hauts parleurs coaxiaux à haut rendement, je tente de me rapprocher au plus proche de l’idéal de la source ponctuelle unique.

Nautile Acoustique produit grâce à cela des enceintes dont la reproduction des timbres et la capacité de localisation des différents interprètes sont d’une rare acuité.

Pour tendre vers une approche réaliste de la dynamique musicale originel, nous utilisons exclusivement pour notre gamme coaxiale des transducteurs Américains très haut de gamme professionnels de la marque RADIAN.

Haut-parleurs RADIAN 5312 made in USA

Grace à leur énorme puissance admissible, leur rendement élevé et un très faible taux de distorsion sur l’ensemble du spectre jusqu’à des niveaux sonores pouvant dépasser les 120 dB, ces haut-parleurs nous offrent la possibilité d’exprimer avec réalisme toute l’étendue dynamique des œuvres les plus complexes.

Le rendement

Juste un petit rappel d’électro-acoustique ayant occasionné des crises d’amnésie chez bon nombre de constructeurs d’enceintes High End aux rendements « modestes » !

Prenons par exemple deux enceintes : l’une, de très haute qualité, dotée d’un rendement de 90dB/w/m et notre modèle HR-c15, elle, de 97dB/w/m.

La première, pour une puissance « nominale » de 250w, préconise des amplis entre 50 et 1000w, soit une pression acoustique « nominale » prévisible de 114dB à 1m à la puissance nominale.

La seconde, pour une puissance nominale de 500w, préconise des amplificateurs entre 25 et 2000w soit une pression acoustique « nominale » prévisible de 124dB à 1m à la puissance nominale.

Sur un haut parleur électrodynamique, et tout particulièrement en basse fréquence, il existe un phénomène peu connu nommé la « non linéarité en puissance » qui comprime invariablement la dynamique en fonction de la puissance appliqué à ses bornes, soit, dans le meilleurs des cas, pour de très bon Haut-parleurs :

· de 0.5 à 0.8 dB à 1/10e de la puissance nominale (-10 dB)
· de 1.7 à 2.5 dB à la moitié de la puissance nominale ( -3 dB)
· de 3.2 à 4.3 dB à la puissance nominale (0 dB)

Donc, si une pointe de dynamique de 114 dB à un mètre se présente aux bornes de la première enceinte, il faudra que l’amplification fournisse 250w et le haut-parleur ne sera capable de restituer que 114dB-4.3dB soit 109.7 dB

La HR-c15, de par son rendement supérieur, ne nécessitera qu’une puissance électrique de 50w seulement et obtiendra au final une pression acoustique de 114dB – 0.8dB soit 113.2 dB …

On peut donc constater que pour une même puissance acoustique à reproduire, l’écart de perte entre les deux enceintes sera donc de -3.5dB soit une perte « acoustique » de plus de 50% !

La chambre de compression

Nos haut-parleurs coaxiaux ont la particularité d’utiliser, pour la reproduction des fréquences les plus hautes du spectre sonore, un moteur à chambre de compression surdimensionnée à très haut rendement.

Positionné dans l’axe et à l’arrière de l’aimant du transducteur de grave, il est équipé d’un diaphragme ultra léger et rigide en aluminium à suspension Mylar.
Son diamètre est de 1.75’’ (4.4 cm) pour notre modèle HR-c8 de 21 cm et de 3’’ (7.6 cm) pour nos modèles HR-c12 de 31cm et HR-c15 de 38 cm !

Leur pavillon à ondes sphériques, tourné dans un bloc d’aluminium massif, traverse la partie centrale du haut-parleur de grave, offrant une directivité contrôlée dans un cône large de 90° pour l’ensemble de nos modèles de la série HR-c :

Comment est implanté le filtre actif?

Le coaxial est incontestablement une merveilleuse technologie mais malheureusement, elle non plus, non exempte de défauts ( peut être juste un peu moins que bien d’autres)

Tout le monde pense ( poussé par des constructeurs peu scrupuleux utilisant ce principe de manière très marketing !) que ces haut-parleurs sont naturellement « en phase » grâce à leur géométrie particulière : eh bien c’est parfaitement faux !

Certes, ils sont en phase « verticalement » si je puis dire, mais pas en « profondeur » : les axes d’émission de chacun de leurs transducteurs sont de fait obligatoirement décalés de plusieurs centimètres puisque, entre le fond du cône du HP de grave et la sortie de la chambre de compression médium-aigu, il a l’épaisseur de la ferrite de ce premier !

De plus il faut encore pouvoir répondre avec précision (et surtout avec bon sens) à cette très épineuse question :

« mais où est donc le véritable centre acoustique d’un transducteur de grave-médium » ?

Alors comment faire pour reculer physiquement le cône de ce malheureux haut parleur de grave afin de l’aligner temporellement sur celui de sa voisine de derrière la chambre de compression !

Il n’y a que deux solutions à ma connaissance: l’une précise et l’autre un peu moins !

La première est le filtrage actif que nous utilisons massivement sur l’ensemble de nos produits et qui offre notamment une souplesse de réglages temporelles et fréquentielles quasi idéale …

Pour les opposants systématiques et « ayatollesques » de ce genre de pratique je propose la réflexion philosophique suivante.

En commençant par se poser la question de savoir quel est le meilleur défaut?

Celui d’une double conversion numérique AD/DA de qualité à 40 bit et 96khz apportant une approche temporelle et fréquentielle rigoureuse (3mm de précision sur le calage des points d’émission et 0.25 dB sur les courbes de réponse …)

Celui d’un filtrage passif à base d’une poignée de condensateurs, selfs à air et résistances à 5 ou 10% de précision qui ne pourra jamais égaler la précision sus citée des produits actifs … tout en absorbant et perturbant une quantité non négligeable du signal sonore avant même qu’il atteigne les bobines de nos Précieux HP !?

Arggg …. choix cornélien!

Nous utilisons d’ailleurs pour nos filtrages actifs des produits d’origine Canadienne de la petite marque XILICA, que nous avons sélectionnés à l’écoute, parmi bien d’autres, pour leurs formidables qualités musicales et leur rapport qualité-prix étonnant !

DSP Nautile

Ils se présente sous la forme traditionnelle d’un discret coffret de 19″ de large et de 1U d’épaisseur à la connectique professionnelle XLR totalement symétrique …

Nous mettons bien entendu à la disposition de notre clientèle une gamme de boitiers permettant soit d’adapter passivement les sorties de nos filtres (transformateurs de lignes audiophiles JANSEN) à la norme asymétrique RCA/CINCH, soit de les isoler galvaniquement tout en laissant ainsi à notre clientèle le libre choix de leurs cordons de modulation.

Ils gomment aussi « magiquement » les quelques faibles signes de leurs origines numériques en apportant à la restitution juste ce qu’il faut d’esthétique « analogique » sans la moindre perte d’acuité !

La seconde est une méthode de filtrage rare, extrêmement créative et aux résultats musicaux magnifiques qui, obligeant pour optimiser son temps de propagation de groupe à avancer le HP de grave par rapport à l’aigu, profite du « défaut » naturel cité ci-dessus pour se retrouver ainsi et grâce à cette pirouette en phase !!!

NAUTILE Acoustique utilise les deux méthodes simultanément afin d’en extraire leurs qualités réciproques ! :

J’approche au plus près la mise en phase idéale avec cette méthode de filtrage utilisé numériquement, me dotant au passage, grâce à elle, de toutes ses qualités musicales rares, et je minimise ainsi au maximum le travail temporel du filtre actif plus intrusif en matière de transparence globale !

Le meilleur des deux mondes en fait !

Ce filtrage particulier sera d’ailleurs très prochainement transposé courant de cette année sur des filtres passifs très haut de gamme avec l’aide de deux étudiants stagiaires d’université et du conservatoire de musique d’Annecy.

Enfin, nous pouvons fournir nos enceintes , en option, avec un filtre actif en tout point identique mais doté en plus d’entrées et de sorties full numériques !

À quoi ressemble l’intérieur de chaque enceinte?

Beau et tourmenté ! 🙂

Vue interne du coffret Nautile

La géométrie compacte très particulière de nos ébénisteries, tant interne qu’externe, permet, de manière très astucieuse, de combattre simultanément et de manière interactive, plusieurs problématiques :

  • Les modes de résonances internes du coffret dans les fréquences les plus sensibles à l’oreille sans effet « d’étouffoir » que pourrait provoquer des résonateurs ou des amortissant synthétiques.
  • Les retours d’ondes déphasées sur la partie arrière du transducteur de grave.
  • De rigidifier au maximum la structure sans pour cela « tuer » la dynamique naturelle du coffret …
  • De « focaliser » et d’évacuer mécaniquement les vibrations résiduelles de structure vers l’extérieur de celle ci, principalement vers le pied arrière.
    L’ensemble de nos autres produits est magnifiquement interfacé avec le local d’écoute grâce à trois pieds de toute dernière génération de notre partenaire AKTYNA: les DynARIS.

Pour conserver toutes les qualités de naturel et de dynamique de leurs transducteurs, l’amortissement interne est exclusivement constitué d’un subtile dosage de différents matériaux d’origine exclusivement naturelle qui agissent comme un égaliseur naturel: ils corrigent les petits défauts de linéarité entre 200 et 600 Hz sans engendrer la moindre coloration ni le moindre déphasage.

complexité de l'usinage interne de Nautile

La charge est l’expression de notre principe « Holistic Reflex ™ « , unique et exclusif à l’ensemble des enceintes coaxiales NAUTILE Acoustique de la série HR-c :

Dotée, en sailli, d’une surprenante ligne arrière verticale biseautée de deux évents laminaires à très haut rendement, elle permet par ailleurs une extension exceptionnelle de ses performances dans l’extrême grave jusqu’à 17 Hz pour la HR-c15 et ce sans aucun effet de trainage ni tonique de coffret.

Combien de type d’enceintes avez vous au catalogue?

Nous proposons pour l’instant 3 modèles dans la gamme HR-c:

  • La HR-c8 avec son coaxial de 21cm
  • La HR-c12 avec son coaxial de 31cm
  • La HR-c5 avec son coaxial de 38cm

Et deux modèles dans la gamme HR-d

La HR-d15 « Tradition », enceinte trois voies tri-amplifiées activement, avec ses deux 38cm spécifiques en configuration d’Appolito « pure » encadrant pour la première fois au monde une chambre de compression coaxiale à diaphragme de 10cm (!) chargé par un pavillon rectangulaire de grande dimension le tout dans une enceinte compacte aux formes classiques.

Enfin, la fantastique HR-d15 « Wood Horn », fabriquée uniquement sur commande.

Nautile H15

Véritable monument de 1.75m de haut, 103 dB/m/w, mélange de Bambou, de bois nobles, de cuir et d’aluminium, cette enceinte deux voies bi-amplifiées activement, est le réel prolongement naturel de notre gamme HR-c, avec ses deux 38cm spécifiques en configuration d’Appolito « pure » mais cette fois en caissons individuels de même technologie que nos série HR-c et encadrant une chambre de compression High-End au Néodinum, à diaphragme aluminium de 10cm et chargée par un fantastique pavillon circulaire en bois fabriqué entièrement à la main par Bill Woods de chez AH! Une company canadienne !

Pavillon de la HR Nautile


Conclusion

En fin de compte vous utilisez majoritairement du matériel canadien et us dans la fabrication de vos enceintes, ce qui m’amène à vous demander pourquoi ne pas vous rapprocher de vos fournisseurs et futurs clients en venant vous installer directement en Amérique du nord.
Je ne sais pas ce qu’en pensent les lecteurs, mais vous venez de nous donner quelques sérieuses raisons de plus d’écouter dans de bonnes conditions vos enceintes acoustiques.

Au vu des caractéristiques techniques et des solutions employées, je me pose une question:
Les enceintes Nautile feraient elles parties des meilleures enceintes acoustiques jamais construites?

Pour en avoir le cœur net, une écoute s’impose.

NAUTILE Acoustique

Manager-Concepteur : Pascal MARIE
409, route du Crêt de Paris
74370 VILLAZ
Tél : 04 50 65 13 54

Site web du manufacturier : http://www.nautile-acoustique.com

Les enceintes acoustiques Nautile naissent dans un environnement hautement inspirant et sain, si vous passez dans leur coin de pays, n’hésitez pas à vous arrêter pour le gîte et le couvert.
Le « siège » de NAUTILE Acoustique : La Ferme d’Arcey
Ferme du Chateau de Villaz, bâtiment dont les origines remontent probablement avant 1700
Première renovation en 1831 puis plus récemment au début des années 1980, avec 16 m sous faîtage …. murs de 80cm d’épaisseur.

Le siège de NAUTILE Acoustique : La Ferme d'Arcey

Le lien pour le site de « La Ferme d’Arcey » : http://www.chambre-hotes-annecy.com


Retrouvez nous pour la suite de cette entrevue avec le « Papa » des enceintes Nautile, dans un troisième volet consacré à l’aspect technique des matériaux, vous allez constater que rien n’est laissé au hasard et j’aime cette approche pragmatique issue aussi de l’expérience vécue : les matériaux et pourquoi le bambou?


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2010, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine, sous licence creative commons.

Bonne journée et bonnes écoutes.

À propos de Marc Philip

Autodidacte et passionné de musique, photographie, cinéma, gastronomie. Apprécie les bons moments de la Vie, et surtout aime les partager avec les autres. Je déteste les imbéciles, surtout ceux qui ne sont même pas foutus d'être heureux.

Il n'y a qu'un commentaire

Laisser un commentaire