Lafleuraudio X1

Cette partie, sous forme de parenthèse, est consacrée à un manufacturier canadien que nous connaissions, mais pas suffisamment à vrai dire. Souvenez vous, nous avions eu en main les modèles d’enceintes acoustiques Lafleuraudio X2.

Depuis il s’en est passé des choses de part et d’autre. Nous avons tous évolué chacun de notre bord. Voici en images, ce qui s’est passé depuis les 7 dernières années chez Alain Provencher.

Octobre 2007 chez Alain Provencher

Octobre 2007 chez Alain Provencher

Il est rare qu’un manufacturier québécois puisse à ce point attirer notre attention car d’une part ils sont rares, mais généralement, je n’ai pas ou peu de réponse à mes sollicitations. Je parle ici de Linar Audio par exemple, qui n’a jamais daigné répondre à aucun de mes messages… Pourtant, nous adorons ce que fait ce monsieur, nous croyons que ses électroniques pourraient se hisser sur la plus haute marche et surtout, pourraient fort bien faire l’objet d’un banc d’essai consistant dans nos pages.

Octobre 2007 chez Alain Provencher

Octobre 2007 chez Alain Provencher

Le positionnement d’une marque dans le marché actuel est un véritable chemin de croix. Une loi non écrite dit que dans l’industrie de la hifi il y a des « gens influents », comprenez par là des gens riches, qui sont en affaires depuis plusieurs dizaines d’années comme manufacturiers, importateurs ou revendeurs et qui ont un certain pouvoir décisionnel. Nous en connaissons quelques-uns histoire de mettre un nom sur un visage.
Ce sont en fait des gens tout ce qu’il y a de plus communs, certains sont très sympas, professionnels, passionnés, d’autres de vrais imbéciles à l’Ego démesuré.

Octobre 2007 chez Alain Provencher

Octobre 2007 chez Alain Provencher

Le fait de posséder une entreprise rentable, qui génère du profit, de l’emploi et qui se distingue par une présence accrue sur le marché, n’est pas forcément un gage de performance en ce qui à trait au produit lui même, ni en terme de fiabilité pour autant, mais ça rassure le client. C’est un processus « normal » pour la majorité des gens, sans qu’ils sachent vraiment pourquoi.
Une marque va faire sa réputation par sa présence dans un réseau structuré de revendeurs, par le nombre d’années passées à être visible dans le marché, par une visibilité constante sur les salons internationaux, avoir de bons reviews, être primé par la presse spécialisée, … liste non exhaustive.

Genesis 7.2f dans le contexte de Pro Design Audio, janvier 2014

Dans le contexte de Alain Provencher (Pro Design Audio), janvier 2014

Est ce qu’un produit est meilleur s’il regroupe tous ces facteurs?

Non, pas forcément, mais ça va grandement aider, il sera vu et reconnu en tant que tel par le conscient collectif. Vous savez tout comme moi qu’il n’y a aucune logique, nous évoluons dans un marché irrationnel où la majorité, pas tous, mais un très grand nombre de personnes, avant même d’avoir acheté leur matériel hifi, pensent déjà comment et surtout combien ils vont le revendre.

Est ce qu’une manufacture qui ne possède pas l’argent nécessaire pour se montrer sur les salons, ni ne soit représentée dans un réseau structuré de revendeurs est elle moins bonne pour autant?
Non, mais elle va avoir plus de difficulté pour se montrer au grand jour et avoir les mêmes chances pour rejoindre ses clients potentiels.

L’argent c’est le nerf de la guerre…un peu comme en politique lors des élections.

Tout est dans le marketing disait mon prof, tout est dans le marketing.

Quid de la presse spécialisée justement?

Et bien là encore c’est un constat d’échec, Lafleuraudio a dû payer, toujours payer pour un résultat somme toute aléatoire et dans le cas présent, nul. Des promesses non tenues, des objectifs non remplis, une impasse, voilà où la soit disant presse spécialisée a conduit l’entreprise. Toutes ces années de perdues, cette énergie dissipée, tout cet argent dilapidé en vain, je comprends que l’on soit en plein questionnement quand on en arrive à ce constat.

Chez Alain Provencher (www.prodesignaudio.com) fin 2013

Chez Alain Provencher (www.prodesignaudio.net) fin 2013

  • Alors comment fait une marque telle que Lafleuraudio pour se hisser à la hauteur des yeux de son marché?
  • Quelle stratégie doit elle employer pour faire valoir son talent si particulier?
  • Qui va faire confiance en une marque quasi inconnue et mal représentée?

Pourtant, les performances sont là, le produit est exceptionnellement musical, fiable, … Quel est donc le facteur déclencheur qui va positionner Lafleuraudio à sa juste place aux yeux des mélomanes et audiophiles?
Ne serait ce que dans son propre pays, qui va avoir le guts de s’intéresser à ce que fait Lafleuraudio?
Le prix? ok, cher le produit l’est, mais je ne pense pas que ce soit le point dur, cher par rapport à quoi?

  • X1 LV1.3 (15L, dessin 1, 2008) Brun satin (à deja servi pour test report) 6000$ (démo)
  • X1 LV1.3 (15L, dessin 1, 2008) Noir lustré dessus, brun foncé lustré sur les côtés 7500$ (Neuf)
  • X1 LV2.3 (16L, dessin 2, 2012) Brun foncé lustré (actuellement chez Marc Philip de Magazine audio) 7500$ (démo)
  • X1 LV2.3 (16L, dessin 2, 2012) Dessus brun, côtés naturel lustré 7500$ (démo)
  • X2 LV2.3 (23L, dessin 2, 2012) Brun foncé lustré 9000$ (démo)
  • X2 LV2.3 (23L, dessin 2, 2012) à déterminer 10000$
  • MX1 V1.3 (15L, dessin 1, 2009) Noir lustré moitié satin (actuellement chez Alain Provencher de Pro Design Audio) 3500$ (démo)
  • MX2 V1.3 (21L, dessin 1, 2009) Noir à déterminer 4500$ (démo)

Nous sommes à la veille de finaliser nos choix pour équiper trois systèmes de référence au sein de la rédaction du magazine avec pour ambition de réaliser au moins un système 100% canadien, si possible deux en fait; c’est le temps de prendre contact avec nous. Il y a quelqu’un, quelque part qui s’est endormi sur la switch ou qui fait semblant que nous n’existons pas, dans les deux cas, la situation n’est pas à leur avantage.

Lafleuraudio X1 chez Alain Provencher, janvier 2014

Lafleuraudio X1 chez Alain Provencher, janvier 2014

Bref, d’autres sont plus éveillés, nous avons redécouvert avec une joie non dissimulée Lafleuraudio et son concepteur lors d’un meeting à Québec dans le superbe auditorium de Alain Provencher (www.prodesignaudio.net), où Emmanuel Lafleur s’est rendu accompagné d’un collaborateur avec sous le bras 3 paires d’enceintes acoustiques de son cru. MXV1, X1 et un prototype sur pieds.

Tout comme nous le faisons d’habitude, nous avons tour à tour installé, écouté les différents modèles, puis nous les avons comparé avec nos haut-parleurs de références du moment, des moniteurs Genesis G7.2c.

Lafleuraudio (fait au Canada)

Lafleuraudio (fait au Canada)

Ce qui est certain, c’est qu’une enceinte acoustique Lafleuraudio s’est nettement détachée du lot.

Les X1 nous ont littéralement emballé, séduit, captivé. Précision des timbres, dynamique subjective, image stéréo en 3D, continuité des notes, transitoires franches, grave court mais propre, ça chante plus que ça ne reproduit … elles ont tout d’une grande.

Je n’ai aucune espèce d’idée pourquoi en 6 ans personne n’a été foutu de positionner cette marque canadienne sur le marché. Comment est ce possible que des revendeurs qui ont pignon sur rue n’aient pas été en mesure de vendre ces enceintes acoustiques. Je ne peux pas croire qu’après les avoir entendu, personne n’en soit acheteur, c’est virtuellement impossible.
Bien que les choses ne soient pas tout à fait aussi simples dans les faits qu’il n’y paraît, certains impondérables peuvent influencer le jeu, mais de là à ne réussir aucune vente, il y a une marge.

Lafleuraudio X1 chez Alain Provencher, janvier 2014

Lafleuraudio X1 chez Alain Provencher, janvier 2014

Ce moniteur deux voies possède un quelque chose à part; un pouvoir de séduction au dessus de tout ce que j’ai pu essayer comme enceintes acoustiques de type moniteur passif, un petit supplément d’âme indéfinissable, mais qui fait toute la différence. Cela déclenche chez l’auditeur une envie quasi compulsive de sortir tous ses disques et de les écouter!

Que ce soit chez Alain Provencher ou chez moi, la magie opère.
Je vais même aller plus loin que ça, j’ai décidé d’installer les X1 dans mon système hifi personnel suite à cette première écoute chez Alain, afin de bien m’imprégner du son que les X1 sont en mesure de reproduire. M’interdisant tout parti pris, j’ai plus souvent que de raison abandonné une écoute pour y revenir une heure après, histoire de bien vérifier que ce que j’avais entendu précédemment pouvait me toucher à nouveau et ce fut le cas à chaque fois.

Il n’y a pas un style de musique que je ne leur ai pas fait reproduire, tout, absolument tout y est passé… Blues, Jazz, Rock, Rock prog, Rock métal, musique contemporaine, opéra, pop, classique petites et grandes formations, percussions, … « Les sept paroles du Christ » édité par Fidelio, fut un moment d’une grande intensité. Anne Bisson sur « Blue mind » était dans mon salon assise au piano, « Give » la voix de Caroline est tellement présente, Jim Keltner aux drums était à quoi, 4 mètres de ma position d’écoute, Seether sur le cover en version métal de « Carless whisper » n’a jamais joué aussi fort et si juste, idem en ce qui concerne la B.O.F de « Miami Vice 2″ sur la pièce de « Non point » ou « Mobi », Véronique Sanson sur son album blanc « Comme ils l’imaginent » est entré dans mon salon accompagnée du guitariste Paul Personne, Michel Pascal « Puzzle » m’a oblitéré de ses sonorités à la fois riches, mais surtout issues d’instruments réels et non électroniques, Wendé interprète Brel et là c’est du grand art, « Tik Tak Polka » lors d’une session privée, la véracité de la reproduction m’a soudainement émue, tout comme le magistral « Ave Maria » de Vincent Bélanger et son frère sur son album « Là » où on fini par se croire dans l’église, je redécouvre le piano de Diana Krall sur son album de 1994 « Stepping out » criant de vérité, … je vous le dis, j’ai passé au « tordeur » les X1 comme rarement il m’a été donné de le pratiquer sur une enceinte acoustique, avec des centaines de titres, depuis mon lecteur de CD ou depuis mon ordinateur avec soit le DAC du CDP integris, soit avec le DSD Sabre et les X1 de Lafleuraudio ont réussi leur passage, avec mention très bien.

Lafleuraudio X1 dans mon contexte stéréo, janvier 2014

Lafleuraudio X1 dans mon contexte stéréo, janvier 2014

Nom du modèle essayé: X1 Lafleuraudio
Moniteur deux voies
Dimensions (HxLxP): 40 x 27 x 34 cm
Woofer : 13cm / 5″,
Tweeter : 37mm / 1.5″,
Poids: 19kg,
Bass réflex, évent localisé sous l’enceinte.

Addictif? oui,
Emotionnel? oui,
Etonnant? oui,
Dynamique? oui,
Stupéfiant? oui,
Musical? certainement.

Les superlatifs ne manquent pas pour qualifier la sonorité riche et captivante des Lafleuraudio X1.

Pourtant, j’utilise un amplificateur à transistors sur le schéma du LK85 Linn d’une puissance de 2 X85W qui doit coûter tout au plus 1000/1200$.

Alors qu’est ce qui fait la caractéristique si séduisante de cette belle X1? Car il faut avouer qu’elles sont belles… aussi.

C’est la question que j’ai posé à son créateur.

Emmanuel, d’où viens tu, quel est ton parcours?

J’ai 39 ans, je suis originaire de Léry, petite ville au sud de Montréal et je suis toujours resté collé à cette région. Je suis devenu très jeune un spécialiste des chaînes stéréos. J’ai aidé très tôt mon père avec la discothèque mobile. J’ai installé et dés-installé le système de son dans différentes conditions à plusieurs reprises. Plus que tout, ma grande fascination était la capacité des amplificateurs et la réaction des haut-parleurs.

A seize ans, J’ai commencé à travailler en installation et réparation d’appareils électroniques, j’ai vingt-trois années d’expérience en audio, sans compter que j’ai débuté vraiment jeune à la maison.

Lafleuraudio X1 dans mon contexte, janvier 2014

Lafleuraudio X1 dans mon contexte, janvier 2014

Depuis quand existe l’entreprise?

Lafleuraudio est devenue officiellement une petite entreprise en 2007 et les premiers dessins de la X1 ont débuté en 2006
suite au besoin d’un ami, Alain Lefèvre, pianiste et compositeur de renommée internationale. Il m’a demandé de lui concevoir des petites enceintes, haute performance, esthétiques et musicales. Ce qui me poussa à me surpasser pour le satisfaire et depuis il existe donc la X1, X2 qui sont directement dérivées des enceintes de M. Lefèvre.

Le but de mon entreprise est de satisfaire le besoin intense de belle musique qui se cache dans chacun de nous. Besoin souvent inconscient, la musique est la nourriture de l’âme, et les produits Lafleuraudio sont justement faits pour la nourrir et la maintenir en bonne condition.

Que rêves tu de devenir?

La référence absolue en ce qui touche la reproduction des sons en mode haute-fidélité, à un prix quand même accessible.

De quels modèles est constituée la gamme d’enceintes Lafleuraudio?

X1 SV1 (Premier prototype, 10L, M. Alain Lefèvre 2006)*

X2 SV1 (Premier prototype, 17L, 2 voies, 2006, découverte d’une courbe de réponse quasi parfaite, sur le coup, j’ai même pensé un instant que l’ordinateur faisait n’importe quoi)*
X1 LV1.0 (15L, dessin 1, 2008)
X2 LV1.0 (21L, dessin 1, 2.5 voies, 2008)
X1 SV2.2 (11L, dessin 2, amélioration 0.2, 2009)*
X2 SV2.2 (18L, dessin 2, amélioration 0.2, 2009)*
X1 LV2.3 (16L, dessin 2, Version final 0.3, 2012)
X2 LV2.3 (23L, dessin 2, Version final 0.3, 2012)
MX1 V1.0 (15L, dessin 1, 2008)
MX2 V1 (21L, dessin 1, 2008)*
MX1 V2.3 (16L, dessin 2, Version finale 0.3, 2012)
* n’ont pas été présenté au grand public
Quelques autres réalisations à la demande ont été réalisées de 4 à plus de 80 litres de volume.

Lafleuraudio X1 dans mon contexte, janvier 2014

Lafleuraudio X1 dans mon contexte, janvier 2014

Sur les 3 modèles écoutés dans nos locaux, les X1 nous ont littéralement ébahis, qu’est ce que ce modèle a de particulier pour autant séduire?

La X1 est selon moi le meilleur moniteur du marché, si on parle de reproduction naturelle en haute résolution.
Alors je ne suis pas surpris, je suis très content que vous ayez pu entendre avec justesse et précision ce que peuvent nous révéler ces moniteurs, même sur dans enregistrements que vous connaissez par coeur!

Comment sont réalisés les X1?

Lafleuraudio X1 vue interne

Les X1 et X2, vingt paires seulement produites entre 2007 et 2010 sont fabriquées de couches multiples de merisier Russe, un contre plaqué de haute qualité. Ces strates sont découpées à la C.N.C (machine à commande numérique). Ensuite chaque tranche est trempée et collée successivement. Une résine naturelle est appliquée à l’intérieur du boîtier dans le but d’amortir, puis huit tiges verticales en acier inoxydable, quatre de chaque côté sont ajustées pour absorber le résiduel de vibrations. S’en Suivent les différentes étapes de sablage, la finition et l’installation des composants du filtre, des tiges horizontales d’acier inoxydable qui ont la forme d’un « Y » et qui servent à maintenir en pression toute la façade avant de l’enceinte, celle qui reçoit l’équipage mobile.
La partie avant et arrière ne sont pas en contact direct avec le boîtier le tout est séparé par une suspension.
Les diviseurs de fréquences sont réalisés à la main point à point avec des composants mis en paire avec une tolérance au centième près.
Le tout assemblé avec une infinie minutie, quelques d’heures de passion.
Je souhaite qu’elles deviennent une référence parmi les instruments à reproduire les sons.

Connecteur Cardas rhodium en arrière des enceintes Lafleuraudio X1

Connecteur Cardas rhodium en arrière des enceintes Lafleuraudio X1

Parles nous de tes choix en terme de drivers et de composants électroniques?

Mon choix des transducteurs s’est arrêté sur les Danois, j’ai été séduit par les composants de haut calibre que font Scan-Speak, Vifa, etc.. la linéarité de reproduction et le naturel de certains de leurs modèles me plaît beaucoup.

J’ai eu l’occasion de pousser les limites des X1, sans faille elles ont réussi à passer tous les tests, quel est ton secret?

Quelque soit le type de musique, les X1 se sont remarquablement comportées, chose très rare pour un moniteur deux voies.
Mes enceintes acoustiques ont été exactement conçues pour reproduire sans coloration, sans aucune distorsion ou vibration mécanique dans les transducteurs, toute la beauté bien articulée du son, pas ou peu de perte depuis le point d’émission.
La qualité globale électronique et mécanique est si forte et stable dans les X1 et X2 que le son est solide et stable lui aussi.
Le secret dans mes enceintes, c’est la présence invisible de deux transducteurs due au mariage quasi idéal entre eux.
Voilà pourquoi certains audiophiles ne peuvent plus écouter deux voies qui se chevauchent et se retournent vers des enceintes à transducteurs pleine bande.
La reproduction haute-fidélité c’est tout et peu importe le type de musique pour la X1 il n’y a pas de différence, car moi même j’écoute presque de tout, c’est un instrument d’écoute et d’analyse qui nous conduit à découvrir les propriétés du son.

Lafleuraudio X1 chez Alain Provencher, janvier 2014

Lafleuraudio X1 chez Alain Provencher, janvier 2014

Deux secondes suffisent à attirer notre attention, les X1 ne reproduisent pas seulement la musique, elles chantent… est ce l’effet Lafleur?

Bien entendu, les X1 donnent de la vie à la musique, comme si vous étiez en présence des musiciens.
Aussi, j’aime bien quand tu dis « elles chantent » c’est vrai, elles sont capables de reproduire les voix humaines à en donner la chair de poule.
Toujours parce que la transition entre le haut et le bas du spectre est continue, quasiment parfaite, de plus, l’enceinte focalise en toute stabilité.

En quoi consiste l’évolution en version V3?

C’est la version finale qui devrait plaire à tous. Petit ajustement et dose d’adrénaline au niveau du filtre pour s’adapter au marché et aux différentes électroniques en général. Le tout transporte la X1 vers une gamme de qualité extrême, tel que vous avez pu en juger sur vos deux systèmes respectifs.

Lafleuraudio X1 chez Alain Provencher, janvier 2014

Lafleuraudio X1 chez Alain Provencher, janvier 2014


Verdict au sujet des Lafleuraudio X1

Points forts Strengths/ Points forts :

  • Sonorité riche et juste,
  • Dynamique subjective,
  • Conception du boîtier,
  • Soin apporté au choix des composants,
  • Aussi à l’aise en stéréo qu’en multi-canaux,
  • Facilité d’installation,
  • Aspect exclusif de la production,
  • Fait au / made in Canada.

Points faibles Weaknesses/Points faibles :

  • Le prix,
  • Détails de finition, mais arrivé dans ces prix là, je deviens plus exigent.
Lafleuraudio X1 chez Alain Provencher, janvier 2014

Lafleuraudio X1 chez Alain Provencher, janvier 2014

Pour en apprendre plus sur les X1, je vous invite à vous rendre sur la page du manufacturier: http://www.lafleuraudio.ca/fr/produits_x1.html


Contact et information

Lafleuraudio

Directeur et propriétaire: Emmanuel Lafleur
Tél: 514 501 6074
Pages web: wwww.lafleuraudio.ca


Conclusion

J’ai quand même une bonne idée de pourquoi les X1 jouent si bien.
En fait, en y regardant de plus près, c’est une enceinte acoustique bien élaborée à la base, le design a été pensé avec intelligence. Le coffret est bien proportionné, le système de couplage et d’assemblage très technique, les drivers de haut de gamme, les composants du filtre séparateur de fréquences choisis avec soin parmi les meilleurs et appairés, les connecteurs Cardas rhodium, … bref, la recette est pas mal gagnante en partant, rien n’a été laissé au hasard.
Il n’y a pas eu non plus de logique industrielle, tout a été pensé pour que ça sonne vrai et non que ce soit immédiatement rentable. De fait, à l’écoute, ça se confirme.
On est loin, mais alors très loin en avant de toutes les productions de masse.

Les X1 ne ressemblent en rien à ce que j’ai pu entendre à ce jour, de la part de moniteurs deux voies passifs.

Lafleur Audio X1 chez Alain Provencher, janvier 2014

Lafleur Audio X1 chez Alain Provencher, janvier 2014

Comme je vous l’indiquais au début de ce compte rendu, nous sommes en train d’élaborer 3 systèmes hifi qui vont nous servir de référence. Les X1 pourraient, si le budget nous le permettait, entrer dans l’un de ces systèmes.

Si vous êtes amateur de belle musique, que la richesse harmonique et la dynamique sont vos plus fidèles amies, alors il faut que vous viviez l’expérience des X1, il se pourrait que votre quête arrive à son terme. Ce côté organique, quasi charnel de la restitution est troublant.
Je vais même aller plus loin, j’ai encore à ma disposition, pour je ne sais combien de temps encore, la paire de X1 qui nous a séduit et dont je fais référence dans cette page.
Alors, si le voyage vers Victoriaville ou Québec ne vous fait pas peur, venez les entendre chanter et qui sait, peut être allez vous tomber en amour avec les enceintes acoustiques Lafleuraudio, redécouvrir votre discothèque, tout comme nous l’avons fait.
Je tiens à préciser qu’à l’instar de Alain, je n’utilise pas de subwoofers, mais vous serez déjà très surpris par les résultats obtenus dans mon contexte.

Il est bien trop difficile d’employer des mots avec justesse pour caractériser des sons aussi savamment reproduits… voilà pourquoi une écoute s’impose.
Tout comme un instrument de musique, pour l’apprécier il faut l’entendre vibrer et si possible entres les mains d’un virtuose, dans la vraie Vie.
Les X1 Lafleur Audio sont de la race des perles rares, celles qui ne sont découvertes qu’une fois pas décennie. 2014, c’est le temps de faire à nouveau connaissance avec le talent québécois et à fortiori un autre manufacturier canadien qui ne demande qu’à continuer à créer pour exprimer son génie.

Lafleur Audio chez Alain Provencher, janvier 2014

Lafleur Audio chez Alain Provencher, janvier 2014

Dernière précision en ce qui concerne les deux modèles de X1, puisque Emmanuel Lafleur possède en stock une série de haut-parleurs qui ne demandent qu’à être adoptés, autant savoir de quoi il retourne avant de porter votre choix sur un modèle ou l’autre.

La ou les différences entre la X1 LV1.3 et la X1 LV2.3?

Simplement la forme (shape 1 ou 2) et l’année de fabrication, 1 correspond à 2008 et 2 correspond à 2010.

Shape 1 = Courbe exponentielle réduite
Shape 2 = Courbe exponentielle

Voir la MX-1 qui sont chez Alain = Shape 1
Voir la X1 qui sont chez vous = shape 2

LV pour large version
SV pour Small Version.


Petite précision à toute fin utile.

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais les Lafleuraudio X1 dans le contexte d’Alain, ainsi que dans le miens, viennent compléter nos systèmes de référence et représentent fièrement un système 100% canadien. Les pieds tripodes qui se trouvent sous les X1, les panneaux acoustiques diffuseurs quadratiques 2D + papillons, le meuble tripode « Amadeus » steel & wood, sont une création originale de www.inovaudio.com. Les deux meubles tripodes en bois + les deux diffracteurs/bass corner Panthéon XL sont l’œuvre de Alain Provencher www.prodesignaudio.net, le lecteur CDP integris, l’amplificateur Classé, les câbles BHA et oTo, tout ce matériel est fait 100% au Canada.

Nous apportons la preuve irréfutable, que nos manufacturiers canadiens sont capables de rivaliser de talent, dont acte. J’espère que la presse spécialisée de notre pays va … enfin … s’intéresser un peu plus aux productions canadiennes, du moins les moins connues du grand public, au lieu de faire la promotion de produits exotiques. Nous sommes les seuls au monde à fabriquer des panneaux acoustiques aussi performants depuis 2005 au Canada, personne n’en parle, amis de la presse ne pensez vous pas qu’il serait temps de vous sortir les doigts du C… et faire votre job?

Le public a le droit d’être informé qu’il y a d’autres marques canadiennes en arrière des 4 ou 5 qui font toujours la une … Lafleuraudio fait parti des entreprises dont « on » devrait parler plus souvent ou du moins plus régulièrement, pour ses aptitudes si particulières. Juste avant que le talent s’en aille ailleurs ou s’étiole, ce serait dommage vous ne pensez pas?

Je ne peux pas croire que nous soyons les seuls à nous intéresser aux petites entreprises canadiennes. Voyons si en partageant cette information, l’entreprise Lafleuraudio pourrait devenir plus populaire. Utilisez les réseaux sociaux, partagez, faite circuler l’info, collectivement nous avons le pouvoir de changer les choses, de faire avancer l’information. Merci.


Contact et information

Lafleuraudio

Directeur et propriétaire: Emmanuel Lafleur
Tél: 514 501 6074
Pages web: wwww.lafleuraudio.ca


La pensée du moment

Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l’immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire. — Confucius


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2014, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine, sous licence creative commons.

Bon divertissement.

À propos de Marc Philip

Autodidacte et passionné de musique, photographie, cinéma, gastronomie. Apprécie les bons moments de la Vie, et surtout aime les partager avec les autres. Je déteste les imbéciles, surtout ceux qui ne sont même pas foutus d'être heureux.

Il y a 9 commentaires

  1. jacques demers

    Encore une fois, félicitations pour ce beau reportage, devrais-je casser ma tirelire pour une X1 lv2.3?
    Je possède la lv1, modifiée par Emmanuel il y a environ 1 an, et je les garde!!!!

    1. Lafleur Emmanuel

      Bonjour, M Demers, Il me fait plaisir de vous dire que vos X1 ont tout les dernières mises à jour V3 et il n’y a pas vraiment de raison valable de changer entre les deux version de cabinet LV1 et LV2.
      Il ne reste que deux paires en circulation à mettre à jour, une au Québec et une autre au USA.
      Merci pour vos commentaires! Emmanuel

  2. Marc Philip

    @jacques demers: Vous êtes chanceux. J’ai fait une démonstration à deux messieurs de notre industrie, des professionnels, qui sont eux aussi tombés sous le charme des timbres et de la dynamique subjective des X1 que nous avons actuellement à l’essai. C’est un bonheur sans cesse renouvelé. Si vous voulez entendre les V3, vous êtes le bienvenu.

    1. Marc Philip

      Bonjour Rodolphe, après réflexion … Son design est sans doute proche de celui de Magico ou Sonus Faber, mais il n’y a pas cinquante façon de faire un moniteur performant, il n’y en a qu’une.

      Pour votre information, Emmanuel Lafleur a les preuves que son idée est bien originale. Cela remonte à son enfance et ses premiers croquis.

      De plus les deux modèles ont été comparé au CES de Las Vegas et les X2 sonnent vraiment beaucoup mieux, plusieurs commentaires d’auditeurs vont dans ce sens, ils ont dit à quel point les deux voies sont beaucoup mieux intégrées dans les X2. Ce que je n’ai aucune peine à croire puisque nous avons eu cette année là les X2 dans notre environnement.

      Nous sommes aussi supposés recevoir les X2 v3 dans pas longtemps…

      Tout cela prouve que Lafleuraudio a réussi là où d’autres ont échoué, mais surtout que Lafleuraudio a su mettre à profit le meilleurs design qui soit tout comme Magico et Sonus Faber ont su le faire à leur tour. Nous avons une grande chance d’avoir un créateur comme Emmanuel Lafleur au Québec.

      Je vous offre d’écouter les X1 que j’ai encore chez moi, vous constaterez que cela n’a rien à voir avec ce que fait Magico.

      Cordialement.

  3. Patrick Millaire

    I would like to start by appologizing for writing in english.

    I had a chance to meet Mr. Lafleur yesterday at the audio show in Montreal. Growing up in Chateauguay made me feel kind of proud to actually get to witness someone from the same region who followed their passion and get to the point where Mr.Lafleur is at the moment.

    Personally, I think there should be more of a market of buyers that purchase from DIY builders that put a lot of time and effort into designing their own products. I have built all my own towers for personal use apposed to buying from large manufacturers, That satisfaction is priceless. To tell you the truth, I think a speaker with imperfected finishing gives a characteristic of a hand built product.

    I have seen the X1′s in person and I think they are beautiful built.

    Congratulations on your success Mr. Lafleur!

Laisser un commentaire