L’acoustique comme ils l’imaginent

Je vous souhaite un bon lundi. Puisque l’acoustique n’est plus une inconnue dans le monde de l’audio, il est peut être temps de vous initier.

Un nombre grandissant d’audiophiles ont décidé d’up-grader leur système pour être capable d’améliorer leur expérience d’écoute de musique Hi Res. Cela semblait inéluctable… mais vouloir rouler vite à des résolutions toujours plus élevées cela implique d’avoir le véhicule et l’expérience pour.
Mis à part au casque, je ne vois pas de meilleur moyen d’écouter de la musique en haute-fidélité.

Où se situe l’acoustique dans tout ça?

Non pas comment moi je perçois l’influence de l’acoustique sur la musique où les sons en général, puisque comme vous n’êtes pas censé l’ignorer je suis manufacturier de panneaux acoustiques; à l’évidence, j’ai déjà implicitement et depuis longtemps répondu à cette question.

Permettez moi de vous servir de guide afin d’améliorer votre compréhension de la reproduction fidèle de la musique et des sons du côté subjectif de la force 🙂

L’idée est de vous sensibiliser, vous qui êtes passionnés de hifi et cinéma, sur les véritables enjeux, de vous ouvrir la voie vers de nouveaux horizons. Une acoustique viable pour quelqu’un qui joue ou écoute de la musique, c’est comme un verre taillé pour déguster un bon vin. Ça ne change pas le monde, mais faire les choses dans les règles, c’est ce qui fera toute la différence dans vôtre Vie au moment opportun et cette règle s’applique absolument à tout.

Cela fait un bon moment, que je me demande pourquoi l’acoustique est oubliée des mélomanes, audiophiles et musiciens, alors qu’à l’évidence, cela devrait être au contraire un domaine privilégié en accord avec la logique qui voudrait que la musique ne puisse être reproduite fidèlement que dans un contexte acoustique favorable.
Favorable, dans le sens épanouie, agréable, sain, visant la performance.

Vous êtes quelques uns a m’avoir fait part de votre désenchantement lors du dernier salon de Montréal, où il vous est apparût évident que cette année plus le matériel exposé était cher et moins ça jouait; au profit des plus petits systèmes hifi qui eux ont eu la part belle.
Les gens pardonnent plus volontiers à un système hifi modeste de tout juste jouer bien; mais sont plus critiques envers le haut de gamme en particulier le high end qui, loin d’être aussi bon dans les même circonstances, ne fait plus rêver.
Quand on visite un salon c’est avant tout pour rêver, n’est ce pas?
Alors chers professionnels faites nous rêver pour nous inciter à continuer de dépenser notre argent pour acheter du matériel hifi et cinéma maison.

Les exposants tout comme les revendeurs spécialisés devraient en prendre bonne note. Comme je vous l’indiquais en préambule, avec l’arrivée massive de la musique Hi Res, il devient impératif de se montrer à la hauteur des hautes résolutions capables d’une dynamique toujours plus impressionnante. Si vous empruntez cette voie, l’environnement acoustique de votre lieu d’écoute doit être au top, sans quoi, il reste l’alternative des écouteurs stéréos. Il n’y a donc plus de place à l’à peu près.

Pro Design Audio hifi system

Pro Design Audio hifi system

Toutes les démonstrations que nous avons réalisé tendent à prouver le bien fondé d’une bonne acoustique et ce quelque soit le coût du matériel mis en œuvre, de 1000$ à 200 000$ le système hifi complet, l’acoustique a permis d’obtenir le plein potentiel du matériel et de révéler des sonorités jusque là oubliées.

Dans le contexte d’une boutique, je sais qu’il n’est pas facile, ni confortable d’aborder un sujet aussi complexe et sensible devant un client venu acheter du matériel hifi spécifique. Une fois l’étape de la vente des électroniques et des haut-parleurs accomplie que reste-t-il comme place pour l’acoustique?
Quasiment aucune. Le client exsangue n’a presque plus d’argent et le vendeur est épuisé ou à cours de ressource (d’arguments).

Réponse alternative arrivé là: Les « foutus » câbles.

Pourquoi?

C’est bien simple.

  • Tous les audiophiles sur cette planète en parlent depuis des lustres, cela entretien le mythe, les conversations, c’est totalement abstrait, mais ça ne fait pas de mal par où ça passe,
  • Tous ceux qui se sont amusés à remplacer les câbles de leur système hifi ont tous entendu des différences,
  • Ceux qui ont essayé et qui n’entendent rien, finissent quand même par en parler,
  • C’est facile et ludique, on peut y jouer seul ou à plusieurs,
  • C’est du plug and play, c’est le cas de le dire,
  • Les câbles ne se voient pas ou presque, pas ou peu de difficulté avec le W.A.F, « Madame » n’a pas besoin de savoir ce qui se trame en arrière du système hi-fi dans le salon,
  • La marge bénéficiaire d’un câble est faramineuse, certaines boutiques ont été sauvées du désastre économique grâce à la vente de câbles hifi,
  • Les revendeurs connaissent mieux les câbles qu’ils ne connaissent l’acoustique,
  • Les revendeurs stockent plus volontiers des câbles que des panneaux acoustiques,
  • Les câbles s’échangent facilement d’un continent à un autre,
  • Les discussions sur Internet vont bon train sur le sujet, à la finale la boucle est bouclée.

Sauf qu’il n’est pas rare de comptabiliser plusieurs milliers de dollars de câbles en arrière d’un système hifi, alors qu’aucun effort n’a été mis sur l’acoustique, et ça mes amis, c’est inconcevable, absurde, illogique.

Est ce que ça se passe toujours comme ça?

Non, bien entendu, quelques courageux revendeurs sortent du lot et proposent en démonstration active dans leurs locaux, des solutions acoustiques. Il devient alors relativement facile de comparer avant/après et prendre conscience de quoi il retourne. Mais surtout de toucher du doigt, si je peux m’exprimer ainsi, la somme des pertes sonores engendrées par une acoustique non favorable au profit d’une révélation des sons dans une acoustique viable.

Démonstration des superbes enceintes acoustiques Dali Epicon.

Démonstration des superbes enceintes acoustiques Dali Epicon chez Brosseau, Rive Sud de Montréal.

Mais de vous à moi, il est bien difficile d’aller à contre-courant des mœurs actuelles et surtout des fâcheuses habitudes qui semblent avoir la peau dure. le pli depuis les 30 dernières années n’est pas près de s’effacer. Vendre l’idée du traitement acoustique, c’est aller au devant de grandes désillusions, d’une dépense d’énergie hallucinante et cela peut prendre l’allure d’un chemin de croix face à un client totalement inculte, qui ne veut pas s’instruire, qui ne veut pas entendre, qui ne veut pas…

Tout comme « on » le dit, dans le commerce il n’y a aucune logique. Une chose est certaine en revanche, le client est roi et comme c’est lui qui paye, c’est aussi lui qui fait le marché et par voie de conséquence, c’est souvent lui qui en bout de ligne a raison.

L’acoustique est à la musique ce que le sel est à la nourriture.

Il reste que tout le monde semble accepter joyeusement de manger sa nourriture sans saveur et d’écouter de la musique dans une grande salle de bain hyper-réverbérante ou un garde robe hyper-amorti, c’est selon et cela avec la plus grande résignation. Le conditionnement vit au dépend de celui qui accepte sans rien faire, passif et résigné, abandonné à son triste sort.

Un système hifi haut de gamme sans une acoustique viable, est à l’image d’une magnifique Ferrari avec un moteur 4 cylindres diesel, ni plus, ni moins; c’est beau à regarder, mais ça s’arrête là.

Cela vous paraît exagéré comme analogie?

Pas vraiment, si on veut bien se donner la peine d’analyser chaque situation et se positionner en hauteur. Chaque situation est précisément ce que vous acceptez de faire quand vous dépensez plusieurs milliers de $ d’accessoires hifi ou remplacez compulsivement votre matériel sans aucun égard pour la véritable cause de vos tourments, une acoustique déficiente qui vous empoisonne l’existence depuis le début, voilà la vraie cause. Un câble ne règlera jamais complètement cet état de fait, l’acoustique, oui.

On ne remplace pas sa voiture parce que les essuies glaces ne fonctionnent plus, que les roues ne sont pas alignées ou que le filtre à carburant est sale… voyons donc, ce n’est pas parce que vous avez mal à la tête qu’il faut vous la couper, c’est un peu raide comme solution, mais on en est là, à force de couper les coins ronds on fini par boucler le cercle et tourner sans fin en rond.

L’absurde réalité est d’entendre parler de reproduction fidèle de la musique par ces mêmes personnes, alors qu’elles ne sont pas en mesure de l’apprécier à sa juste valeur.

Auditorium de référence chez Audition Véritable (Québec)

Auditorium de référence chez Audition Véritable (Québec)

Accepter de boire un vin millésimé servi dans un verre en plastique à la mauvaise température, puis de venir louanger la qualité du dit vin, c’est précisément la même chose qu’accepter d’écouter de la musique via un système hifi dans une acoustique non viable, ni plus, ni moins.
Il faut en être conscient… sans quoi, on va vite verser dans le n’importe quoi et ce quelqu’en soit le domaine.

Cela remet en question nombre de reviews, d’articles, de bancs d’essais, bâclés du fait d’un contexte médiocre ou mal adapté. Et de vous à moi, il y en a un sacré paquet qui circulent depuis un certain nombre d’années.

Le gars vient ensuite nous parler de son expérience à l’écoute d’une paire de haut-parleurs ou d’un appareil haut de gamme, alors qu’il n’est pas foutu de les mettre en œuvre correctement. Le lecteur boit ces paroles comme de l’eau fraîche, les manufacturiers le savent bien, il est bien plus productif d’avoir un bon review, qu’une bannière de publicité!

C’est quoi l’idée? Faire le banc d’essai d’une Porsche de 600 chevaux sur le stationnement du centre commercial sans jamais passer plus que la seconde vitesse et ensuite venir témoigner qu’il s’agit de la plus fantastique expérience vécue à bord de la voiture de l’année? Est-ce vraiment ce que nous nous attendons à lire?

Maintenant, à chaque fois que je vois un système hifi ou un groupe de musiciens dans une pièce aux murs nus, je suis négativement conditionné sachant que ce que je vais entendre ne va représenter tout au plus que 25 à 30% du potentiel réel de ce que je devrais entendre.
Et le pire, c’est que tout le monde ou presque semble accepter le fait, sans trop se poser de question.

Pensez y:
Une pièce aux murs nus= ce n’est pas viable pour le son, fuyez comme la peste la réverbération exagérée et autres échos flottants,
Une pièce meublée, murs et sol= c’est un bon début vers la performance, car le relief c’est la clé,
Une pièce meublée + panneaux acoustique diffuseurs + diffracteurs + absorbeurs en alternance = C’est la solution idéale.

Je ne vous le répèterais jamais assez, même si vous n’utilisez pas de panneaux acoustiques, le relief dans une pièce où la musique joue, c’est la clé de voute de votre système hi-fi.

Un mot en passant, si vous rencontrez un problème de structure de votre pièce, vibrations, faiblesse des murs, plafond, sol; les panneaux acoustiques ne viendront pas à bout de solutionner à 100% cette faiblesse. Renforcez en premier votre structure avant de vous attaquer au traitement acoustique proprement dit. Des parois solides sont à la base d’un résultat performant.

Allo? y a t il quelqu’un là dedans? Faut il remettre en cause certaines inaptitudes? Doit on accepter de toujours lire entres les lignes?

Je me suis donc amusé à poser quelques questions à des gens qui s’intéressent plus ou moins de près à la hi-fi et à la musique en particulier. J’étais curieux de connaître l’avis d’autres personnes et de savoir comment eux imaginent ou perçoivent l’acoustique.

Yan Guivarch, amateur de musique, partage avec nous sa vision de ce qu’est l’acoustique à ses yeux.

L’acoustique représente quoi pour toi?

Ce serait, pour moi, le moyen de rendre une ambiance sonore claire, reposante… En un lieu, de vie, ou autre. Je parle d’ailleurs plus de « correction acoustique » que d’acoustique pure… Non ??

Qu’est ce que tu sais sur l’acoustique exactement?

Autant dire rien… Je ressens intuitivement, voire « physiquement » qu’un lieu me plait ou m’agresse par sa manière de propager les sons, mais je n’ai aucune capacité à analyser ou comprendre ce phénomène.

Sais tu combien ça coûte?

Je sais qu’un traitement acoustique efficace ne coûte pas forcément cher.

Sais tu à qui ça sert exactement?

Ben… A toute personne… Ou du moins, ça devrait ! Toute personne qui écoute de la musique ; Mais aussi, tous les lieux où des gens passent, parlent… J’ai en tête des restaurants, la brûlerie où j’achète mon café… Etc. Qui deviennent insupportables dés que la « musique » se mêle aux discussions et aux bruits professionnels ! J’en viens à fuir !

As tu des notions d’acoustique?

NON

Connais tu les différents types de panneaux et leur action?

Je crois savoir qu’il y a des matériaux « absorbant » et d’autres « réfléchissant » dont chacun peut traiter des fréquences précises… A part ça…

As tu expérimenté l’acoustique dans ton salon?

Lors de mon « installation », j’ai progressivement ajouté tapis, voilages… Jusqu’à obtention d’une couleur satisfaisante à mon oreille ; A part ça, rien…

Penses tu que l’acoustique soit indispensable dans le cadre de la reproduction de musique?

Indispensable, oui, à partir d’un certain niveau d’exigence

Si oui, pourquoi l’acoustique n’est elle pas plus populaire?

Je pense que c’est l’ignorance qui est responsable : J’imagine que les gens attendent de leur chaîne seule qu’elle leur offre le son attendu, espéré… Celui, peut-être, qu’elles auront entendu chez leur revendeur… (Ce qui est peu probable, après réflexion…) Jamais un revendeur ne m’a proposé de passer chez moi faire une espèce d’analyse, de « diagnostic »… Ce qui serait pourtant une base !!

Qu’est ce qui ferait que l’acoustique soit enfin reconnue en hifi?

Qu’elle soit prise en compte dans une démarche globale, à la base, et même pour des budgets « moyens » – Ce devrait être une démarche proposée d’emblée par les revendeurs – Deuxième chose, et non des moindres : DÉMONTRER le gain obtenu !!

Trouves-tu normal de dépenser plus pour des câbles que pour des panneaux acoustiques?

Le prix de certains câbles me laisse songeur… Tout en tenant à une certaine cohérence, je trouve normal de ne pas négliger cette partie, mais je refuse de me sentir « escroqué » ! Je suis persuadé que si quelqu’un qui s’apprête à investir… 4.000 € de câbles réservait dans ce même budget… 30 à 40% à un traitement bien fait, Il serait hautement gagnant !

L’acoustique apporte une plus value de 50% à 60% au son, es tu d’accord avec ça?

Ne l’ayant jamais expérimenté… Impossible de répondre. Mais je veux bien le croire…

1000$ pour un panneau acoustique diffuseur de 72,5cm / 72,5cm, est ce que c’est cher?

Aucune idée Marc ! Le prix d’un objet, à mon avis, dépend des matériaux utilisés, du travail effectué, du temps investi… Si 1000$ suffisent à régler un problème et que la chaîne vaut 10.000 €, ce prix semble cohérent ; Quelqu’un qui aura investi 1000 € dans sa chaîne n’en mettra pas autant dans un panneau acoustique ! Question d’équilibre… Budgétaire !

Si tu devais faire entrer l’acoustique chez toi, ferais tu passer la performance ou l’esthétique en premier?

Ma pièce d’écoute étant également mon salon… Les deux comptent !

Est ce que tu trouves ça beau? (voir les images)

« Beau », non… Mais parfaitement intégrable ! Et (sur ces images) pas gênant du tout !

Si tu as des suggestions à faire, j’aimerais bien les lire.

Pas une « suggestion », mais une réflexion : J’ai tendance à imaginer qu’un traitement efficace ne peut être étudié que sur place par une personne qui a les connaissances et le matériel… J’ai du mal à concevoir qu’on puisse déterminer de tels besoins sur la base de simples théories appliquées sur la simple communication d’un plan… La matière exacte des parois, des sols, nature et emplacement des meubles, caractéristiques et emplacement des enceintes, le ressenti et les attentes du client… (S’il peut les communiquer)… Déterminer ensuite la nature des corrections nécessaires… Caractéristiques, taille et nombre de panneaux, emplacements idéaux… Etc.
Bref… Tu vois… Je ne m’imagine pas cela comme quelque chose de simple…
Voilà ! J’espère avoir répondu à tes attentes et naturellement, je reste à ta disposition !
Cordialement, Yan.

Exemple d'intégration réussie d'un subwoofer en hifi

Exemple d’intégration réussie d’un subwoofer en hifi


J’ai posé les mêmes questions à un professionnel, Robert Gaboury, concepteur d’enceintes acoustique et propriétaire de l’entreprise canadienne Arteluthe.

L’acoustique représente quoi pour toi?

C’est une dimension du bien être qui n’est malheureusement pas assez exploitée par les architectes et concepteurs d’espaces.

Qu’est ce que tu sais sur l’acoustique exactement?

Que l’acoustique influence non seulement notre perception des sons, de l’espace, mais aussi de notre bien-être.

Sais tu combien ça coûte?

Autant ou aussi peu qu’on souhaite.

Sais tu à qui ça sert exactement?

Oui. C’est long à expliquer. Ça sert à se sentir bien dans un espace. Cet espace peut-être intérieur ou extérieur. L’acoustique d’un parking en plein air est différente de l’acoustique d’un sous-bois. Tout comme une forêt en hiver et une forêt en été. Notre cerveau se sert des oreilles pour comprendre – au sens large. Ça sert non seulement à l’intelligibilité de ce que l’on entend, mais ça a aussi et surtout à nous sécuriser.

Arteluthe Satie, un monde de musicalité vous contemple.

Arteluthe Satie, un monde de musicalité vous contemple.

As-tu des notions d’acoustique?

Bien sûr. Avant de comprendre les sons, il faut comprendre l’espace. Une enceinte acoustique est un petit espace; une pièce est un espace plus grand. Les deux influencent comment l’énergie est répartie ou exploitée.

Connais tu les différents types de panneaux et leur action?

Je ne m’intéresse pas beaucoup aux panneaux, selon moi, la solution fondamentale est architecturale.

As-tu expérimenté l’acoustique dans ton salon?

Non. Je n’ai jamais vraiment vécu dans un lieu totalement lisse et totalement inintéressant au niveau acoustique. C’est une question de confort, je n’aime pas les lieux stériles.

Penses tu que l’acoustique soit indispensable dans le cadre de la reproduction de musique?

Elle est incontournable, qu’on y croit ou pas. Non seulement pour la musique, mais simplement pour le confort. J’aurais beaucoup de difficulté à vivre dans une salle de classe ou une station de métro – deux lieux qui souffrent d’un manque de considération pour l’espace.

Si oui, pourquoi l’acoustique n’est elle pas plus populaire?

Parce que construire sans considération pour le bien-être est moins cher.

Qu’est ce qui ferait que l’acoustique soit enfin reconnue en hifi?

Il faut en faire un élément de décoration – il faut intégrer les sons à notre conception de l’espace. Il faut sensibiliser les architectes à concevoir les espaces en fonction du bien-être. Il faut qu’ils comprennent que l’acoustique est indissociable des espaces de vie. Il y a quelques concepteurs d’espaces publics (bar, restos) qui s’y intéressent et c’est tant mieux. Non seulement pour la musique, mais surtout pour contribuer au confort des lieux.

Trouves tu normal de dépenser plus pour des câbles que pour des panneaux acoustiques?

Pas de commentaire.

L’acoustique apporte une plus value de 50% à 60% au son, es-tu d’accord avec ça?

Je serais plus généreux et pas seulement pour la musique. Vivre dans un espace acoustiquement convivial est bon pour la santé, pour le moral.

1000$ pour un panneau acoustique diffuseur de 72,5cm / 72,5cm, est ce que c’est cher?

Aucune idée.

Si tu devais faire entrer l’acoustique chez toi, ferais tu passer la performance ou l’esthétique en premier?

L’acoustique fait déjà partie de nos univers. Elle est bonne ou pas. Pour moi, c’est essentiellement esthétique – comme toute chose. La performance ne m’importe pas. La performance est une conséquence directe de l’esthétique, des formes, des volumes, des proportions, des matériaux. Tout a un effet sur l’acoustique. Et l’acoustique a un effet sur notre vie, sur notre santé. Un séjour dans une cabane en bois rond a un effet positif sur notre bien-être et l’acoustique joue un rôle – c’est absolument certain, mais peu de gens s’y intéressent parce que c’est peut-être trop abstrait?

Robert Gaboury en arrière de sa dernière création, la Satie.

Robert Gaboury en arrière de sa dernière création, la Satie.

Robert Gaboury
Propriétaire fondateur
Manufacturier d’enceintes acoustiques.
www.arteluthe.com

Système multimédia avec intégration d'un subwoofer clos de 13 pouces.

Système multimédia avec intégration d’un subwoofer clos de 13 pouces.


Conclusion

Bon début, les deux intervenants nous ont livré un témoignage intéressant sur quelques points: Esthétique, bien être, intégration, connaissance du sujet, l’ignorance du sujet, le rôle des professionnels, démonstration du gain, équilibre budgétaire, information, ambiance sonore reposante, équilibre tonal, dynamique, … D’autres personnes ont accepté de jouer le jeu des question/réponse, ce sera l’objet du prochain volet.

J’ai été contacté par un journaliste d’une revue de hi-fi bien connue qui souhaitait des renseignements sur les panneaux acoustiques diffuseurs que Alain Provencher (www.prodesignaudio.net) et moi même (www.inovaudio.com) fabriquons. Je lui ai envoyé la liste des différents produits, leur action, leur type, ainsi que les prix; en précisant bien que notre philosophie porte principalement sur la diffusion, la diffraction et les bass corner.
Je ne sais pas à quoi il s’attendait. Peut être que je lui donne gratuitement nos panneaux et qu’en plus je vienne les installer chez lui.
En tous cas depuis lors, ce gars là a acheté des morceaux de mousse qu’il a placé partout dans sa pièce, dans l’espoir qu’avec quelques dollars il puisse s’en tirer… come on mate.

Bref, arrêtez de vous secouer la nouille et de vous bercer d’illusions en avant de vos luxueux appareils hi-fi; nous sommes en 2014 plus dans les années 60″. Offrez vous la chance de mûrir un peu et surtout, de valoriser votre équipement pour l’entendre chanter à 100% de ses capacités au lieu de vous contenter des miettes.
Vous n’en avez pas marre d’entendre des systèmes hifi de plus de 100 000$ reproduire la musique tout juste bien voire moins que ça, alors que la chance pourrait vous être donnée de vous asseoir et d’avoir l’une des plus belles expérience de hi-fi de vôtre Vie.
Puis de revivre l’expérience à chaque fois encore et encore … la magie opère à tout coup, l’acoustique est vôtre amie pour la Vie.

Pourquoi les gens hésitent de plus en plus à dépenser autant dans un système hifi aujourd’hui?
C’est parce les démos qui leur sont proposées sont justes bonnes ou médiocres et n’incitent pas à la dépenses. Si vous ne comprenez pas ça, c’est vous qui avez un sacré problème.

Tenter de reproduire fidèlement la musique dans un espace acoustique non viable, c’est comme faire l’amour à une poupée gonflable dans l’espoir de la faire jouir.

Alors mon conseil, cessez de vous agiter frénétiquement sur votre bout de plastique, il est encore temps de réintégrer la vraie Vie et dire oui à la performance et aux vraie sensations.
Arrêtez de changer de façon compulsive le string sur votre poupée gonflable ça ne la rendra pas plus humaine, tout comme vous le faite avec les câbles en arrière de vos appareils hifi, c’est ridicule à la fin, le problème se situe entre vos deux oreilles et dans votre pièce, pas ailleurs.

Rendez justice à votre système haute-fidélité en lui offrant un espace agréable et performant pour s’épanouir, le plaisir n’en sera que plus grand et authentique. Quelque soit le montant d’argent que avez investi dans vos électroniques et haut-parleurs, sachez que sans une bonne acoustique vous plafonnerez à 25-30% de performance grand max, on en revient à l’analogie de la poupée gonflable que vous tentez de satisfaire sexuellement depuis des années, elle ne proteste pas, mais il ne se passera rien non plus.

Agrandissez votre horizon musical, faite rentrer l’acoustique dans votre Vie et votre existence en tant que musicien, mélomane, audiophile et cinéphile, prendra tout son sens. Je vous promet une expérience extraordinaire, au même titre qu’une première rencontre amoureuse, la dégustation d’un vin millésimé, d’un met savoureux bien apprêté, d’un parfum délicat et subtil, de l’arrivée du printemps après un long hiver, du soleil après la pluie, … La musique, tout comme le rapport humain est une forme de dialogue, je reçois, je donne… je perçois des sentiments, des sensations +/- fortes, je partage avec l’autre, cela s’appelle une symbiose.

Définition du dictionnaire.
Symbiose, nom féminin
1 biologie: Association étroite de deux organismes qui se prêtent un appui mutuel.
2 figuré: Union étroite entre des personnes, des choses.

J’en profite pour vous signaler la mise à jour de http://inovaudio.com

Nota bene: inovaudio™ est une marque déposée au Canada depuis 2005.

Qui n’a jamais vécu l’expérience d’un système hifi dans une acoustique viable, ne peut s’exprimer sur ce qu’est véritablement la haute-fidélité.

Deux boutiques au Québec peuvent vous montrer et vous démontrer les vertus des panneaux acoustiques que nous fabriquons ici au Canada, en particulier les diffuseurs et diffracteurs/bass corner. Les seuls instruments dont vous aurez besoin, sont vos 2 oreilles pour mesurer avec et sans. Mais de vous à moi, vu que je vis tous les jours avec et dans une acoustique viable que ce soit dans mon salon cinéma maison ou dans la partie hi-fi stéréo, jamais je ne reviendrais en arrière et tous ceux qui en sont équipés non plus.

Si vous vous demandez pourquoi je parle avec autant de passion de mon activité professionnelle, c’est parce que personne d’autre ne le fait. Je vais donc enfoncer le clou jusqu’à ce qu’enfin, un autre emboîte le pas, d’ici là, restez branchés.

Goûter aux bienfaits d’une bonne acoustique, oui, car il y en a des mauvaises, cela change considérablement notre approche de la musique, des sons en général et pour tout dire, le plaisir que nous avons à l’écouter dans les bons moments pour les exacerber et les moins bons pour nous ressourcer.

Nous relativisons également le coût parfois exorbitant du matériel hi-fi qui sans un environnement acoustique performant, va tout juste fonctionner comme un plus modeste, autant dire que la frustration doit être grande d’avoir un retour diminué en fonction de la dépense. En tout cas, moi ça me ferait mal de payer cher pour un résultat moyen, mais encore là c’est celui qui paye qui décide.

Si jamais l’expérience vous tente et que vous résidez au Québec, je vous invite à contacter ces deux professionnels pour prendre un rendez vous:

Audition Véritable, à Rivière du Loup dans le Bas du fleuve, demandez à parler au propriétaire, monsieur Jacques Dubé.

Brosseau, sur la Rive sud de Montréal, demandez à parler au directeur des ventes monsieur Patrick Sareault.

Genesis G7.2c lors de nos écoutes chez Pro Design Audio

Genesis G7.2c lors de nos écoutes chez Pro Design Audio

Alors arrivé là, puisque nous canadiens avons le savoir faire et la performance à notre portée, vous me direz: mais pourquoi les revues spécialisées n’en parlent pas ou si peu que c’est anecdotique?
Cette question, c’est à eux qu’il va falloir la poser. Ils sont généralement affables de théories, mais rien dans les faits, c’est creux et sans consistance.
Nous avons invités quelques médias et à plusieurs reprises à s’intéresser au sujet, rien, nada, que dalle, perte de tonalité sur la ligne. Il y en a même un qui n’a pas eu la décence de terminer proprement notre communication par email, il faut le faire.

Dans les années 2000, Jean Hiraga alors qu’il officiait pour La Nouvelle Revue du Son, avait commencé à vulgariser le sujet, mais comme vous le savez les événements ont précipité la chute du magazine et personne n’a repris le flambeau. J’aimais beaucoup la façon dont étaient traités les sujets de ce magazine papier, à croire que ce sont les meilleurs qui partent en premier…

Cet article est dédié à la mémoire de Johnny Winter, célèbre guitariste et chanteur de blues américain qui est mort le 16 juillet 2014 dans sa chambre d’hôtel à Zurich en Suisse. Il devait traverser le Canada pour une grande tournée, ses pas devaient le conduire notamment à ouvrir le Festival de Blues 2014 de Victoriaville (Québec). Une légende nous a quitté, un de plus… R.I.P.


La pensée du moment

Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l’immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire. [Confucius].


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2014, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine, sous licence creative commons.

Bon divertissement.

BC Acoustique au Canada par import hifi

BC Acoustique au Canada par import hifi

À propos de Marc Philip

Autodidacte et passionné de musique, photographie, cinéma, gastronomie. Apprécie les bons moments de la Vie, et surtout aime les partager avec les autres. Je déteste les imbéciles, surtout ceux qui ne sont même pas foutus d'être heureux.

Il y a 5 commentaires

  1. Michel Damien

    Salut Marc,
    Ne laisse pas aux autres ce que tu sais si bien faire. Rassures-toi, tu ne prêches pas dans le désert. On ressent une intégrité dans tes dires, ce qui n’est pas toujours le cas dans nos fameuses revues spécialisées. Je continue à te lire et l’information que j’y puise m’a fait évoluer dans mon écoute et surtout l’aménagement de ma pièce en équipement acoustique me transporte dans un niveau de rêve jamais atteint. Bravo Marc et Merci pour tes bon conseils.

    En passant, Jaques fait une très bonne job avec vos produits.
    Michel,un client heureux.

  2. Varlet

    Bonjour, vous montrez le traitement qu’il y a sur le mur derrière les enceinte, mais comment est traité le mur derrière le point d’écoute ?
    Cdt

Laisser un commentaire