Genesis GR360

Ce n’est pas seulement une simple histoire d’amplificateur

Il s’agit en fait de bien autre chose, une rencontre avec une électronique de pointe qui ne demandait qu’à se révéler… toute une expérience.

Amplificateur Genesis GR 360 alim séparée et MDHR

Quand on parle d’amplification, il n’est pas rare de ne distinguer que deux sortes de technologies : le transistor et le tube.
Il existe pourtant d’autres types de circuits d’amplis, dont entre autre la classe D, sur laquelle nous allons nous pencher.

Si vous pensez que tous les amplis se valent, vous risquez d’avoir de grandes désillusions, car ce dont nous allons vous parler, est de loin la plus belle expérience que nous ayons vécu dans le domaine et c’est avec vous que nous allons la partager.

Bienvenue dans le grand spectacle du Son, version cinémascope musical ou comment explorer les tréfonds de son système.

Genesis Advanced Technologies

Vous connaissez ou avez sans doute déjà entendu parler de la technologie classe « D » pour qualifier le mode d’amplification au rendement exceptionnel qui frôle les 97%, popularisé à travers le monde par des tarifs très attractifs, associés à une qualité audio que personne ne mettra en doute, pas ou peu de chauffe, respectueux de l’environnement, les modules Hypex, UCD, International Rectifier ou autres sont populaires surtout auprès des gens qui pratiquent le DIY, mais quelques constructeurs de renom se sont lancés eux aussi dans la course, en offrant leur propre design, leur propre modification sur circuit existant et bien entendu leur propre coffret.

Genesis Advanced Technologies fait parti de ceux là.

Vous n’avez peut être pas ou peu entendu parler de ce manufacturier comme étant un spécialiste de l’amplification et vous avez raison, l’entreprise Genesis est depuis plusieurs années une référence, principalement dans l’élaboration d’enceintes acoustiques.

En 1991, Mr Nudell, la père des haut-parleurs de la prestigieuse série IRS de chez Infinity, fonde Genesis Technologies en s’appuyant sur son expertise des drivers de type planar.

2002, Monsieur Gary Leonard Koh, prend la direction générale de l’entreprise qui devient Genesis Advanced Technologies.

Comment tout a commencé

Ne vous attendez pas à ce que, dans une longue litanie je vous abreuve de mots compliqués, creux, alambiqués, de qualificatifs à l’emporte pièce, de données techniques, de mesures … non, rien de tout ça, désolé, c’est de musique dont nous allons parler et d’émotion, de feeling.

Sachez enfin, que ce dont je vais vous parler, ne fait pas consensus, surtout de la part de gens qui n’ont pas entendu le GR360 en version « optimisée » tel que nous l’avons mis en œuvre, je tiens à préciser que nous parlons d’un contexte et non d’un « simple » appareil.

Chose certaine, nous sommes dans la vraie Vie, pas dans un monde virtuel, nous allons vous faire partager, avec le concours de mes copains et collaborateurs, notre expérience sur le terrain, là, maintenant et tout de suite.

Pour se faire, je vais essayer d’être clair, concis et vous rapporter fidèlement les mots et expressions que nous avons employé « à chaud », qui sont souvent revenus tout au long de nos écoutes et ce, quelque soit le système sur lequel nous écoutions.

L’avis de Marc Philip, éditeur du magazine

Pour l’occasion, j’ai utilisé le même protocole d’installation que d’habitude, celui là même qui nous sert de référence au magazine et que nous avons également utilisé sur les autres systèmes sur lequel nous avons essayé l’amplificateur Genesis GR360, du moins en ce qui concerne les câbles.

Consonance LP6.1 + CDP integris + Genesis GR360

L’ensemble du câblage est confié à l’entreprise canadienne Blueberry Hill Audio
Le tout issu de la gamme Figaro, hybride et silver line sur connecteurs rhodium Furutech.

Vous pouvez voir en détail mon installation hifi.

Blueberry Hill Audio + Furutech CF-602F(R) CARBON FIBER XLR Rhodium Plated alpha-BERYLLIUM Copper

Voici en toute simplicité, ce que j’ai vécu à l’écoute du GR 360 de Genesis, installé dans mon système audio, constitué d’un lecteur CDP integris relié en XLR Figaro Blueberry Hill Audio, directement dans le GR 360 qui lui même est raccordé aux enceintes acoustiques Monsoon FPF 1000 modifiées, par une paire de câbles haut-parleurs silver Figaro de Blueberry Hill Audio, c’est tout.

Merci à Blueberry Hill Audio pour le travail remarquable fait sur le câblage et d’avoir accepté de jouer le jeu en montant les connecteurs Furutech rhodium de la série carbone (Furutech CF-602F(R) CARBON FIBER XLR Rhodium Plated alpha-BERYLLIUM Copper), dans le cadre de cet essai.
Nous avons également essayé avec la version rhodium sans carbone, ce qui donnera lieu à un article à part.

Câbles XLR Blueberry Hill Audio Figaro carbone série, modèle unique

En préambule, sachez que le premier contact avec l’amplificateur Genesis GR360 n’a pas été très fructueux, nous étions trois auditeurs et avons trouvé le son juste bon dans la circonstance, rien de terrible en vérité.
C’est certainement le son que les quelques personnes qui ne sont pas d’accords avec nos conclusions à venir, ont entendu.

Puis, nous avons essayé de comprendre comment installer cet appareil au mieux, pour en tirer toute la performance.

Dans un premier temps j’ai pris sur moi de retirer le socle en plexiglass, c’est esthétique, mais pour le son, je n’y crois plus.
Nous avons inversé la positon du module d’amplification pour le mettre dessus le Genesis Maximum Dynamic Headroom Reservoir (henceforth MDHR), puis de placer l’alimentation externe sur un seul point d’appuis, grâce à une de mes contrepointe en aluminium et bois, le boulon central qui tient également le torique sous le boîtier, fait office maintenant de pointe contact unique pour drainer les vibrations, j’ai utilisé des tablettes en ply wood, le tout mis bout à bout, c’est ce qui a fait toute la différence, d’un coup ça s’est mis à chanter, nous sommes passés de bon à excellent.
Cette alimentation externe est une boite en métal carré qui renferme un gros transfo toroïdal, d’origine elle repose sur 4 pattes en caoutchouc.

Pour la petite histoire

En 2000 j’ai pris une année sabbatique, pour me concentrer à la recherche et développement sur les différentes modes de couplage et de découplage, ceci m’a permis de jeter les premières pierres de ce qu’allait devenir la marque de commerce inovaudio®, nom déposé au Canada en 2005 via l’entreprise de gestion audio-conseil pour la fabrication de meuble hifi, contre-pointes à 3 matériaux et panneaux acoustiques.

Alim externe sur un seul point d'appuis

Conclusion à laquelle j’arrive:
Le caoutchouc est un frein à la dynamique, en particulier pour la reproduction des micros détails, le fait d’avoir placé le transfo sur un point de contact unique, lui a redonné la chance d’être couplé efficacement et de délivrer le courant sans perte ni coloration.
Il semble que la fréquence de résonance du coffret influence également la restitution des sons, dans tous les cas, les matériaux mous absorbent, ce qui nuit immanquablement à la dynamique, dans TOUS les cas, sauf en ce qui concerne les platines analogiques qui représentent un cas à part.

Maintenant que nous avons planté le décor passons au choses sérieuses.

Non seulement, cet amplificateur a transformé mon système hifi, mais d’autre part, il m’a ouvert de nouveaux horizons musicaux, ce à quoi je ne m’attendais pas.

Balayées mes références habituelles, mon mode d’écoute, mes disques, ma façon d’appréhender les sons en mode hifi, j’ai eu le sentiment d’entrer dans un monde délicieux, je ne sais si je dois employer le terme « haut de gamme », ça fourmille de micros détails, le côté naturel, suave et extrêmement fidèle m’a littéralement bouleversé, s’il enjolive un peu les choses dans le bas du spectre, il le fait avec de la classe.

Vue plongeante sur le GR360

Le Genesis GR360 installé et fonctionnel depuis quelques jours, la musique coule comme de l’eau, fluide elle se répend sur près de 180° parfois, quand l’enregistrement le permet, les voix sont sublimes de réalisme, les basses autoritaires, les attaques rapides, amples, avec une petite coquetterie, une rondeur infime du plus bel effet, d’une tenue peu commune, l’image stéréo renforcée par le traitement acoustique offre une palette harmonique de toute beauté, je n’ai jamais vécu ça chez moi au paravent, mes références sont balayées d’un revers de la main, sans brutalité, simplement de fait.

Attention, le Genesis GR 360 ne fait ni le café, ni de miracle, un mauvais enregistrement restera ce qu’il est, en revanche les meilleurs d’entres eux sont portés aux nues. cqfd

La justesse des timbres est incroyable, oubliez tous vos préjugés sur la classe D, avec le couple Genesis 360 et son module externe Genesis Maximum Dynamic Headroom Reservoir (henceforth MDHR) on entre de plein pieds dans une toute autre dimension.

Genesis Maximum Dynamic Headroom Reservoir (henceforth MDHR) consiste en un module externe d’alimentation électrique, une option qui permet d’augmenter les capacités en courant et la dynamique, une interface entre le bloc d’alim avec son transfo toroïdal et le boitier contenant les modules d’amplification.

Nous avons pu vérifier le bien fondé et l’exactitude de ces informations.

La réverbération est là rendue avec un naturel déconcertant, inutile de prêter l’oreille, la musique vient à nous sans aucun effort, même à volume modéré, je me suis situé de -30db à -10db alors que l’échelle graduelle du volume s’étend de -50db à +20db.
Ma zone de confort se situe de -10db à -15db

Tout est là, tout, absolument tout ce qui est inscrit sur le disque nous est délivré en mode 3D, sans le moindre buit de fond.

C’est la meilleure électronique qu’il m’ait été donné d’entendre sur mon système.
C’est également la meilleure électronique qu’il m’ait été donné d’entendre sur le système de Yves.

Essai du GR360 sur le système d'Yves

Rien ne vient s’immiscer entre la musique et nous, on ne rencontre ce genre de réalité qu’au travers d’appareils beaucoup plus chers, mais surtout, beaucoup plus gros, gourmands en ressource et énergivore, ce qui n’est pas le cas avec le Genesis GR360, dont le rendement est proche de 97% et une consommation électrique mesurée de 1,5 Amp en moyenne, sous 120 Volts, peu de chauffe, il reste tiède même après 7 heures d’écoutes non stop à volume élevé, nous avons dépassé les 98,5 db et nous pouvions encore nous parler.

Système d'Yves autour du Wadia 15 + drive 8

La partie 2 est disponible : http://www.magazine-audio.com/2010/genesis-gr360-part-ii


Contact et information complémentaire

Genesis Advanced Technologies

Monsieur Gary Leonard Koh, Président Directeur Général.

654 South Lucile Street
Seattle, WA 98108
USA

Tel: (206) 762-8383
Fax: (206) 762-8389
Site web du manufacturier : http://www.genesisloudspeakers.com

Remember, the value of quality is remembered long after the price is forgotten.

Souvenez vous d’une chose, ce qui fait la performance et la valeur réelle d’un produit, c’est ce qui reste une fois que vous vous êtes affranchi du prix. cqfd
Cette phrase issue de la page web du manufacturier, résume tout ou presque.


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2010, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine, sous licence creative commons.

Bonne journée et bonnes écoutes.

À propos de Marc Philip

Autodidacte et passionné de musique, photographie, cinéma, gastronomie. Apprécie les bons moments de la Vie, et surtout aime les partager avec les autres. Je déteste les imbéciles, surtout ceux qui ne sont même pas foutus d'être heureux.

Il y a 5 commentaires

  1. Genesis 5.3 part 3 | Magazine Audio

    […] Je ne suis pas étonné de lire ici et là que certains ne soient pas parvenus à des résultats aussi bons, du fait d’une trop courte prise en main. Quand nous essayons ce genre de matériel c’est sur plusieurs mois… et parfois sur plusieurs systèmes, dans des pièces différentes, ce qui a été le cas lors du banc d’essai de l’amplificateur GR360 de Genesis. […]

Laisser un commentaire