Enceintes Chamade

Mes sens battent la Chamade

Au cœur du département du Var (France), dans un village ancestral au nom évocateur, Cabasse, est installé un personnage étonnant.

Damien Poisblaud, chanteur à l’Abbaye du Thoronet (chant grégorien), qui se trouve être également le concepteur des enceintes acoustiques Chamade.

Nous nous étions croisés trop rapidement au salon Parisien du SPAT en octobre 2008, cette rencontre privée nous a permis de prendre le temps nécessaire à d’une part, faire connaissance, puis d’apprécier plusieurs heures d’écoute de musique sur une paire d’enceintes Chamade, modèle Toccata.

J’ai apporté pour l’occasion une sélection de disques, aux styles variés, ainsi que notre lecteur de CD de référence à la rédaction, un CDP intégris Aurum Acoustics, un boîtier Furutech RTP-6 et un cordon AC Triton silver/rhodium.

Damien a accepté que je porte un regard différent sur son système, en mettant en œuvre le matériel comme je l’entendais, c’est suffisamment rare pour être souligné, habituellement, les fabricants, n’aiment pas que l’on touche à leur réglage, ni même à leur matériel, j’ai trouvé cette approche conviviale, ce qui s’est avéré de bonne augure, cette curiosité naturelle a été payante pour tous les deux.

Dans un premier temps, je vous invite à faire connaissance avec Damien, pour après apprécier en notre compagnie, les résultats de nos écoutes.

Préambule

Comme à notre habitude, je vais vous livrer un compte rendu sincère et exhaustif, qui est le reflet exact et sans détour de ce que j’ai vécu.

Vous ne trouverez ici, ni courbes de réponse en fréquence, ni mesures à l’emporte pièce, seulement le résultat formel de ces écoutes avec simplement … mes oreilles d’humains.

Introduction

Damien peux tu te présenter en quelques mots?

Damien Poisblaud, enceintes acoustiques Chamade

Damien Poisblaud, 47 ans, marié et heureux papa de 3 adorables enfants, chanteur et fabricant des enceintes acoustiques Chamade, dont l’atelier est installé depuis 18 mois à Cabasse, dans le Var. Amusant, non, pour un fabricant d’enceintes, d’habiter à Cabasse?

De quand date ta passion du chant?

De formation philosophique, je me suis orienté très vite vers la musique (1982).
Pas n’importe quelle musique : le Chant Grégorien, que l’on connaît généralement par les monastères religieux.
Pour ma part, j’ai mené un long travail de musicologie comparée pour comprendre ce qu’était cette musique, dont manifestement on avait perdu la clef depuis longtemps.
Ce travail m’a conduit vers l’instrument du chant : la voix.
Là, j’ai beaucoup appris sur la résonance des corps.

Damien Poisblaud, enceintes acoustiques Chamade

Chamade? quelle est l’origine du nom et pourquoi l’avoir choisi pour ton entreprise de conception d’enceintes acoustiques?

J’ai choisi le nom Chamade pour mes enceintes par référence à l’orgue.
De par leur forme même, mes enceintes rappellent nécessairement les tuyaux d’orgue.
La Chamade est un jeu de trompette placé horizontalement pour donner encore plus de lumière et d’éclat à ce jeu d’orgue.
Et puis, un cœur qui bat la chamade est un cœur tout ému, non?
C’est en outre un mot qui se dit bien en d’autres langues également.

Comment en es tu venu à concevoir tes propres enceintes acoustiques?

C’est une passion de longue date!
A 15 ans, je me levais la nuit pour aller écouter le son de l’évent des enceintes que j’avais faites pour mon père!

J’ai toujours pensé qu’il était possible de concevoir une enceinte qui fasse un grand son naturel sans vous manger la moitié de votre salon; une enceinte qui vous redonne l’émotion que vous avez ressentie au concert par exemple.

Je voulais trouver un système simple à mettre en oeuvre qui me rappelle ce que je ressens quand je chante.
Et puis, j’en avais besoin pour faire les choix artistiques des disques que j’enregistrais.

Damien Poisblaud, enceintes acoustiques Chamade

La stature de tes enceintes acoustiques ressemblent à s’y méprendre à un chanteur sur pieds, suis je dans le vrai?

C’est vrai.
Tellement vrai que la source énergétique de ces enceintes (les haut-parleurs) se trouve, comme chez le chanteur, au niveau du ventre!
L’idée est que la résonance de la voix anime le corps des pieds à la tête, et pas seulement la gorge ou la poitrine.
La diffusion du son est alors très différente, plus omnidirectionnelle, mais aussi à la fois plus intense et plus douce.
C’est ce que l’on ressent à l’écoute de mes enceintes.

Quelle est ta philosophie en terme de reproduction musicale?

L’homme vit dans un univers naturel extraordinairement complexe, où tout semble pourtant se dérouler avec aisance et simplicité.
Il suffit d’observer par exemple le trajet de l’eau sur un terrain pentu accidenté : l’eau va toujours et infailliblement rejoindre le point le plus bas par le chemin le plus simple et le plus facile!

Et pourtant, elle met en œuvre pour cela un système très complexe de lois de la physique.

Trois éléments semblent se conjuguer systématiquement dans la nature :

  • l’efficacité du mouvement
  • l’économie des moyens
  • l’harmonie de la forme

L’objet créé par l’invention humaine porte, lui aussi, l’empreinte de son appartenance à la nature.

Les enceintes Chamade sont l’aboutissement d’une quête : reproduire les sons naturels par des mécanismes naturels simples.
Un « apprentissage » de plusieurs années m’a permis d’atteindre à une forme essentielle, épurée, où harmonie pouvait se conjuguer avec efficacité et sobriété.

Tel un geste parfaitement juste !

Damien Poisblaud, enceintes acoustiques Chamade

Qu’elle est la ligne directrice qui t’a permis de développer tes enceintes?

J’ai voulu offrir une enceinte qui soit à la fois un beau meuble de salon et un bel instrument de musique.

Je dis « musiques » au pluriel, car il est bon de se rappeler qu’on demande à une enceinte d’être à la fois un orgue, un piano, un saxo, un clavecin ou une voix!

La ligne acoustique offre de belles possibilités, tant au niveau de la forme qu’au niveau du son.
Et puis, un bel instrument donne généralement un beau son, non?

La recherche du son naturel et vivant a toujours été privilégiée chez moi.
Mais j’ai souvent remarqué par ailleurs, que les femmes n’aimaient pas les enceintes « mastoc » dans leur salon.
J’avais envie de leur plaire aussi !

Damien Poisblaud, enceintes acoustiques Chamade

Quelles sont les particularités qui font une enceinte Chamade face à ses concurrents?

Le son.

Je pense qu’il y a un « son Chamade », un son dont la richesse et la diffusion rappellent ce qui se passe autour d’un instrument naturel.

Et ce, sans recourir à des moyens techniques extravagants.

La forme : une grande colonne triangulaire en beau bois(on ne voit les côtés qu’à partir de 45°), dont l’encombrement au sol est extrêmement réduit (moins d’ ½ feuille A4): ce n’est pas si fréquent sur le marché de la Hi-Fi!

Damien Poisblaud, enceintes acoustiques Chamade

Qu’attends tu d’une enceinte acoustique?

Qu’elle donne bien sûr l’impression que la musique est là, devant soi, avec une évidence totale.

Mais aussi qu’elle fasse entendre les différences entre des instruments de facture différente, les subtilités du jeu des musiciens.

Qu’elle rende compte de l’intérêt d’un enregistrement!
L’excellence tient souvent à ces petits plus qui en disent long sur la qualité des instruments et des artistes.
J’attends d’une enceinte qu’elle me réjouisse l’oreille par sa palette sonore, comme un plat de chef me réjouit le palais, comme un tableau de maître m’enchante l’oeil.

Quels sont tes instruments de musique préférés et pourquoi?

La voix évidemment.
C’est tellement riche, varié, inattendu! Mais j’écoute finalement assez peu de voix enregistrée.
Je préfère « vivre » ce son de l’intérieur.

J’aime beaucoup l’orgue pour son ampleur et la richesse de ses jeux. Le répertoire pour orgue aussi.
Sinon, j’aime beaucoup le sarangui de l’Inde, le ney, cette flûte de bambou percée au feu; le luth, le violoncelle, les instruments anciens comme la viole de gambe.

Depuis quelque temps, j’écoute du piano, malgré le fait que ce soit un instrument très tempéré (donc faux!).
Mais tellement puissant et expressif!

Damien Poisblaud, enceintes acoustiques Chamade

C’est quoi pour toi une coloration du son?

Souvent, on imagine la coloration sonore comme « un trop » sur une certaine plage de fréquences.

Je le définis plutôt comme un manque au contraire.

Un peu comme pour l’oeil.
Un corps est coloré quand il absorbe toutes les longueurs d’ondes, sauf celle dont il affiche la couleur.

Ainsi, la couleur apparaît comme ce qui reste d’un spectre beaucoup plus complet de la lumière blanche.
Un corps noir n’a aucune couleur puisqu’il les absorbe toutes; alors qu’on peut dire qu’un corps blanc les a toutes puisqu’il reflète tout le spectre.

La couleur c’est de la lumière à qui il manque quelque chose pour faire du blanc.

Pour ma part, je préfère corriger une enceinte en l’enrichissant plutôt qu’en lui enlevant ce qui « dépasse ».

Je n’ai jamais eu de bons résultats en absorbant simplement les « bosses », même si la courbe de réponse semble plus linéaire!
L’oreille humaine est d’ailleurs bien plus sensible à d’autres qualités qu’à la linéarité absolue de la réponse en fréquence.

La qualité du retard de groupe par ex., la phase, les transitoires, etc.
L’oreille humaine (le cerveau!) a besoin de catégoriser : une grande partie de l’écoute se joue là. Le reste importe parfois très peu.

Damien Poisblaud, enceintes acoustiques Chamade

Peux tu nous donner ta version de ce qu’est la dynamique?

La dynamique, c’est la différence de niveau sonore entre un maximum et un minimum.

Dans une enceinte acoustique, c’est la capacité à reproduire de manière réaliste les écarts de niveau, même sur des signaux couvrant simultanément de très larges bandes de son.

Cette dynamique n’est pas possible à reproduire quand l’enceinte ne restitue pas tous les harmoniques d’un son donné.
Les chanteurs savent bien qu’il est inutile de vouloir donner du volume sonore quand la voix n’est pas assez timbrée, c’est à dire pas assez riche en harmoniques.

Lorsque je note un problème sur une enceinte, je ne cherche jamais à éliminer ce qui ne va pas; je cherche à voir ce qui manque.

Une simple corde de guitare suffit parfois à renseigner sur la capacité dynamique d’un haut-parleur.
J’ai eu bien des surprises avec ce test… Quelle leçon d’humilité qu’un son naturel!

Damien Poisblaud, enceintes acoustiques Chamade

Penses tu que l’on puisse reproduire fidèlement la musique, toutes les musiques?

Oui et non. Tout dépend de ce qu’on entend par « fidèlement »?

Peut-on demander à un cône de carton de rayonner TOUT ce que rayonne le corps d’un chanteur, TOUT ce que fait sonner un piano de concert, TOUT ce que diffuse un orchestre?
Et puis, il y a les micros, l’électronique associée : tout cela entre en ligne de compte!

Pourtant, si tout est bien fait, les haut-parleurs peuvent restituer le moelleux d’une corde, le souffle d’un tuyau d’orgue, jusqu’à l’espace qui entoure les instruments, avec une cohérence parfois étonnante.

Il ne s’agit pas de fabriquer des sons graves ou aigus.
En haute-fidélité, on cherche à rester fidèle à l’original.
C’est déjà pas mal…La référence est donc normalement un son naturel vivant.

En tout cas, ce qui est sûr, c’est que la seule performance technique ne suffit pas à garantir la fidélité d’une restitution.
Il faut aller « chercher » le son! Avec son micro, avec son haut-parleur.

Evidemment, si on confond décibels avec intensité, déchaînement sonore avec foisonnement d’harmoniques, ce n’est plus tout à fait la même chose…

Damien Poisblaud, enceintes acoustiques Chamade

Pourrais tu développer cette phrase? : « Evidemment, si on confond décibels avec intensité, déchaînement sonore avec foisonnement d’harmoniques, ce n’est plus tout à fait la même chose… »

Est-ce bien utile? Je veux seulement dire qu’il y a des gens qui cherchent à écouter là où il n’y a rien ou presque à entendre, car pas de matière.
Il suffit de faire l’analyse spectrale de ce que certains écoutent à fond: c’est d’une pauvreté assez navrante.

Comment vois tu le marché de la hi-fi?

Je chante chaque dimanche à l’Abbaye du Thoronet, dans le Var : une des plus grandes acoustiques au monde (13 sec.de 20 à 20 Khz)!

Quand on a fait cette expérience du son, on aimerait que tous la partagent. J’aimerais que le marché de la Hi-Fi soit un marché d’amoureux du son.

Je vends des enceintes à ceux qui aiment le même son que moi.

J’ai l’impression qu’en France, le milieu de la Hi-Fi n’apprend pas assez aux gens à se fier à leurs oreilles et se contente un peu trop de vanter les mérites de la performance technique.
Pourtant, il me semble que notre histoire a démontré que les français savent avoir du goût et savent écouter.

Damien Poisblaud, enceintes acoustiques Chamade

Quelles sont les forces de ton entreprise (Chamade)?

C’est d’abord l’originalité et la qualité de mes produits : des enceintes très belles, très élégantes, fiables et, je pense, très musicales.
J’ai très souvent entendu cette remarque: comme ça chante!
Dès le début, c’est ce qui a séduit tout le monde.
Puis il y a la qualité du service et de la relation avec le client.
Quand c’est possible, je me déplace et je fais écouter à domicile.
Les gens n’ont plus de surprises quand ils achètent et ils voient ce que ça apporte chez eux.

Quelles sont ses faiblesses?

La force de vente et la jeunesse.
L’entreprise est encore jeune : elle n’a que 4 ans.
Pas facile de se faire connaître et reconnaître sur un parterre d’au moins 250 fabricants, rien que pour la France!
Et puis il n’est pas donné à tout le monde de savoir développer un produit, le fabriquer et s’occuper de sa vente…

Damien Poisblaud, enceintes acoustiques Chamade

Quels sont tes souhaits pour le futur?

Que les enceintes Chamade deviennent une référence pour les connaisseurs.
Depuis deux ans, les retours que j’ai vont tout à fait dans ce sens.
C’est très encourageant.
Mais il faut vendre plus, et au point où j’en suis, c’est vraiment la priorité.
Pour que ce soit bien, il faudrait au moins que je double mon chiffre d’affaire.

Damien Poisblaud, enceintes acoustiques Chamade

Qu’est ce que tu aimerais dire à nos lectrices et lecteurs?

Réapprenez à savourer les beaux sons, à goûter les bons plats!

Résultat de nos écoutes

Le système utilisé lors de cette session :

  • Sources : MARANTZ CD 5400 et un CDP integris AurumAcoustics;
  • Convertiseur D/A : DAC Octave;
  • Amplificateur : MARANTZ PM 15 S1;
  • Câbles de modulation HMS « Duetto »;
  • Câbles Ac pour le CDP : boîtier Furutech RTP-6 et cordon AC Triton silver/rhodium;
  • Câbles HP : Spirit of High Silver 2,5 QMM Intertchnik.

Damien Poisblaud, enceintes acoustiques Chamade

Les enceintes Chamade « Toccata »

Descriptioninformation issu du manufacturier
Système 2 voies à trois haut-parleurs.

Principe de charge : ligne de transmission acoustique à section triangulaire variable.

Le choix du tweeter (le célèbre D2904-Revelator) a été guidé par la recherche d’un aigu riche, rapide et dynamique, afin de rester au plus proche du son naturel des instruments.
La fréquence de résonance particulièrement basse (500 Hz) de son dôme de soie autorise une large plage de recouvrement avec les haut-parleurs de grave et un taux de distorsion extrêmement bas.

Ses performances exceptionnelles en régime impulsionnel ainsi que sa très faible directivité ( -3 dB à 30°/16 KHz !) contribuent à la transparence et à la richesse des timbres de la TOCCATA.
Les deux haut-parleurs de grave-médium de 18 cm (Revelator) utilisent le même volume de charge.

Leur membrane très élaborée, en pulpe de cellulose à fibres longues, offre une excellente définition dans le registre médium et assure un grave profond et parfaitement défini.

Un filtre électronique à structure très spécifique garantit à la fois une remarquable dynamique, une fusion totale des registres ainsi qu’une complète mise en phase entre les deux voies.
D’où l’image sonore profonde et aérée de cette enceinte.

Les effets de bafflage qui peuvent naître autour des haut-parleurs sont corrigés par l’application d’une feutrine noire. Des vis acier ancrées dans des inserts laiton assurent un serrage des haut-parleurs parfaitement contrôlé, doux et régulier.

Fiche technique

information issu du manufacturier
Principe de charge Ligne de transmission acoustique
Dimensions 180 x 28 x17
Poids 33 Kg / pièce
Nombre de voies 2 voies / 3 haut-parleurs
Impédance nom. 4 ohms
Sensibilité 2.83V/1 m 93 dB
Puissance admissible 180 W
Bande passante 28 Hz – 30 KHz

Tarif à partir de 7100 € / paire

Damien Poisblaud, enceintes acoustiques Chamade

Entrons dans le vif du sujet

La pièce d’écoute où sont installées les Chamade « Toccata » fait environ 30 m2, hauteur de plafond de 3 mètres, je ne note aucune résonance particulière, on peut qualifier cette pièce d’équilibrée.

Les murs épais de cette demeure ancestrale, le relief issu des différentes bibliothèques, le mobilier épars et les renfoncements, contribuent certainement à ce bon résultat.

Nous avons re-positionné les « Toccata » à 1,60m du mur du fond, pour un écartement d’environ 2,80m, laissé ouvert les deux vantaux de l’armoire, laissant ainsi le son s’engouffrer entre les étagères, pour se diffracter sur les divers objets disséminés, un bon moyen de se payer un vrai diffuseur sans débourser un centime, cet exemple devrait en inspirer plus d’un…

On a gagné énormément en spacialisation, profondeur, extinction des notes et texture sur les voix, rien de moins.

Premier constat, le son est riche en harmonique, malgré un manque subjectif de dynamique et un effet 3D diffus.

J’ai bien fait de venir accompagné de mon fidèle lecteur CDP integris Aurum Acoustics, il a su remplacer avantageusement le lecteur Marantz en apportant immédiatement tout ce qui nous manquait précédemment.

Dieu que ces enceintes sont capables d’aller loin dans la reproduction des sons… ouch, ça sonne comme des bons panneaux, mais sans les inconvénients, pas ou peu de sweet spot, malgré la puissance relativement peu élevé de l’ampli intégré Marantz, tout est là, à l’exception des premières octaves.

En revanche, tout le reste du spectre est restitué de façon magistrale, les disques se suivent, sans qu’à aucun moment, on ne ressente une gène ou une quelconque fatigue auditive, même à fort niveau, nous nous sommes surpris à être capable de soutenir une conversation.

Live, riche, ouvert, respect des timbres, naturel, … oui, ce sont les termes exacts, reflet précis du sentiment que m’inspire le son des « Toccata », on se situe entre le haut rendement, quoi que nous n’en soyons pas loin avec ses 93db et le panneau genre Acoustat, c’est tout dire.

Mais comment Damien est il parvenu à ce résultat?

Alors, certes, on pourra spéculer sur le fait que l’infra grave est court, mais bon sang, tout le reste est là !

Sur le Requiem de Rutter, l’orgue, les cœurs d’hommes et femmes, ainsi que la soliste sont représentés de façon très réaliste, la dernière fois que j’ai entendu ce Requiem aussi bien, ça avait été sur une paire d’enceintes à 25 000$ et une belle cavalerie d’électroniques en arrière.

Je vous rappelle par ailleurs que nous fonctionnions avec un « simple » amplificateur intégré Marantz, capable de délivrer un bon 2 X 60w… c’est à cet instant que j’ai regretté de ne pas m’être déplacé avec plus de matériel, notamment mon amplificateur Audio Research D110 B modifié en classe « D ».

J’ai encore le souvenir d’avoir choqué un exposant du salon haute-fidélité en passant notre disque de référence au magazine, soit disant parce que certaines plages musicales étaient « difficiles », sauf qu’ici … sur les « Toccata », tout passe impeccable, sans heurts.

En poussant le volume , je note sur certains morceaux une légère coquetterie dans le haut, une sorte de sibilance.
Je ne crois pas que ce soit le fait des enceintes, je mettrais cela plus volontiers sur l’arrivée électrique qui n’est pas au mieux de sa forme.
Nous ne le dirons jamais assez, réaliser un bon et beau système dit « haute-fidélité », réclame avant toute chose, plusieurs arrivées électriques dédiées, une acoustique viable, des électroniques qui se marient aux enceintes et un bon placement.

Nous ne sommes pas loin du système idéal, en ce sens que la conception des enceintes permet d’offrir une belle palette harmonique, même sur des électroniques modestes.
Nous n’avons remplacé que le lecteur de CD pour nous apercevoir à quel point nous pouvions encore aller plus loin.

Damien dit de ses enceintes, je cite :  » Un filtre électronique à structure très spécifique garantit à la fois une remarquable dynamique, une fusion totale des registres ainsi qu’une complète mise en phase entre les deux voies.
D’où l’image sonore profonde et aérée de cette enceinte. »

Et bien, c’est la vérité.

Je n’ai rien d’autre à ajouter en ce qui concerne cette écoute, tout a été dit ou presque, en revanche, si vous avez éprouvé un picotement le long de la colonne vertébrale à la lecture de ce compte rendu, c’est qu’il est temps pour vous de vous prescrire d’urgence une écoute de cette enceinte Chamade « Toccata » ou l’une de ses sœurs dans la gamme Chamade.

Damien Poisblaud, enceintes acoustiques Chamade

Conclusion

Surprenantes, musicales, dynamiques, sonorité authentique, naturelle, image stéréo aérée, les enceintes disparaissent littéralement du paysage, pour ne laisser place qu’à la musique dans toute sa dimension.

Je me suis laissé dire que Damien travaille actuellement sur un modèle plus ambitieux et que le sur mesure est un défi qu’il affectionne particulièrement, alors, si vous avez une idée qui germe dans votre esprit depuis longtemps, peut être serait il judicieux que vous rencontriez Damien…
Il chante tous les dimanche à l’Abbaye du Thoronet, c’est un rendez vous.


Mes choix musicaux lors des écoutes

  • 1 Moby (One Of These Mornings)
  • 2 Keith Greeninger & Dayan Kai (Looking For A Home) by Blue Coast.
  • 3 Charles Aznavour (Qu’avons-nous fait de nos vingt ans) 04:24
  • 4 Juliette Hurel (flute) Debussy (Syrinx)
  • 5 Karen Young with Norman Lachapelle & Sylvain Provost (Morena Soy)
  • 6 France Gall (besoin de vous) Live Bercy 1993 03:36
  • 7 Jacques Loussier (Plays Bach) Pastorale In C Minor
  • 8 Hadouk Trio Live à FIP (Peau De Banane)
  • 9 Martin Xavier (Scène de la vie pastorale) 02:04
  • 10 Monty Alexander Trio « Nite Mist Blues » 03:17
  • 11 Oscar Peterson Trio « You look good to me » 04:47
  • 12 Patrick Husson (Casta Diva) 02:41
  • 13 Nonpoint (In The Air Tonight)
  • 14 J.Strauss (Tik-Tak Polka) 03:54
  • 15 Requiem Rutter plage 7 RR (HDCD) 03:51
  • 16 Véronique Sanson et Paul Personne 06:49
  • 17 Véronique Sanson (Quelques mots d’Amour) 04:00
  • 18 Patricia Barber (Regular Pleasures) Verse

Les choix de Damien

  • Vivaldi Concerto en mi min. RV273 G Carmignola, vilon-Sony classical
  • Hume Loves Farewell, J. Savall, viole de gambe-Alia Vox
  • Corelli Sonate op.5 E. Gatti, violon-Arcana
  • Frescobaldi Toccata settima, P. Hantaï, clavecin -Auvidis
  • F. Liszt Pèlerinage-suisse; Jorge Bolet, piano -Decca
  • Rossini Sinfonia d’allOpera, R. Saorgin, orgue-Ligia digital
  • Grégorien Abbaye du Thoronet, D. Poisblaud, chant-Pavane
  • Mozart Fantaisie en ré min, KV 397, I. Pogorelich, piano -Deutsche Grammophon
  • Ferrari Il Sansone, pour deux sopranos- Virgin Veritas
  • Destouches Opéra Callirhoé, -harmonia mundi
  • Schumann Kreisleriana, M. Argerich, piano- Deutsche Grammophon
  • Jazz St James infirmary, Maxim Saury, clarinette- Passavant
  • X. Martin Solo de batterie, -Passavant
  • Scènes de la vie pastorale (percussions) -Passavant
  • Jazz Alone together, Chet Baker, trompette, Pepper Adams, saxo Baryt
  • -Reverside , Oscar Peterson

Explication et principe de ce qu’est une ligne de transmission et pourquoi ce choix pour tes enceintes?

La ligne acoustique est constituée d’une sorte de labyrinthe à l’arrière du haut-parleur.
L’onde arrière ressort après un parcours plus ou moins long.
La longueur est d’autant plus importante que la fréquence à reproduire est basse.

J’ai voulu que l’enceinte fonctionne comme un instrument naturel.
Si l’on observe une corde en train de vibrer, on constate qu’elle ne vibre pas seulement selon 1 mode (fondamental) mais aussi selon une multitude de modes secondaires (harmoniques), et ce, en même temps et sur la même base : c’est cette résultante complexe qui constitue son timbre propre.
Les harmoniques ne sont donc pas dissociés de leur fondamentale « porteuse ». Cette imbrication est à mon sens trop importante et trop fragile pour être confiée à des générateurs passe-bande censés se relayer.

C’est pourquoi, j’ai choisi la ligne acoustique fonctionnant en large bande car elle permet de conserver les structures harmoniques « dans la masse ».
Sa forme triangulaire augmente la rigidité et évite les ondes stationnaires.
La masse d’air étant très faible, les HP retrouvent toute leur rapidité. Le grave reste ouvert et timbré.

Comme chanteur, je dirais ceci : de même que le timbre d’une voix dépend essentiellement de la qualité des résonateurs du corps tout entier, de même c’est l’enceinte conçue comme résonateur qui donne au HP sa capacité à « chanter ».


Classement

Points fortsLes points forts :

  • Vérité des timbres des voix;
  • Richesse harmoniques et sound stage aéré;
  • Ne requiert pas un amplificateur puissant, cependant plus celui ci sera de qualité, mieux ce sera;
  • Facilité de placement dans la pièce;
  • Pas ou peu d’effet « sweet spot »;
  • Fabriqué en France.

Points faiblesLes points faibles :

  • Sous grave en retrait.

Contact manufacturier

Manager : Damien Poisblaud
EURL Chamade 4 Place Jean Dotto F-83340 CABASSE (France)

Ecoutes sur rendez-vous.
tél.: 04 94 80 66 95 / 06 12 36 58 83
chamade-acoustic@wanadoo.fr

À propos de Marc Philip

Autodidacte et passionné de musique, photographie, cinéma, gastronomie. Apprécie les bons moments de la Vie, et surtout aime les partager avec les autres. Je déteste les imbéciles, surtout ceux qui ne sont même pas foutus d'être heureux.

Il y a 4 commentaires

  1. clonedvinyl

    Bonjour.

    L’esthétique est intéressante.

    «  »Je dis « musiques » au pluriel, car il est bon de se rappeler qu’on demande à une enceinte d’être à la fois un orgue, un piano, un saxo, un clavecin ou une voix! » »

    Là c’est un choix…

    On pourra demander à un comédien d’incarner différents personnages. Néanmoins il correspondra à certains emploi plus qu’à d’autres.

  2. François Lunardi

    J’ai découvert les enceintes Chamade chez Harmonia Mundi rue de Rivoli il y a déja longtemps. Depuis je pense souvent au moment ou j’en ferai l’aquisition. je n’est jamais ressenti aussi intensément les sons. Félicitation.

Laisser un commentaire