DAC Calyx Femto

Matériel reçu le 16 octobre 2012

Type de matériel: DAC (Digital Analog Converter)

Calyx Femto dans son enveloppe

Prix de détail au Canada : 7200$

Origine du manufacturier : République de Corée
Site web : www.calyxaudio.com

Vous devriez rester jusqu’à la fin avant de vous enfuir face au prix, le meilleur reste à venir 🙂

Premier constat, la boîte de 54cm / 51 cm / 25 cm est lourde par rapport à sa taille, ce qui se trouve à l’intérieur est dense.

Second constat à l’ouverture de la boite, les gens de chez Calyx ont le sens du marketing dans le sang et prennent leur client pour un roi.

  • Gants blanc,
  • Notice de l’utilisateur (uniquement en anglais) qui met la part belle sur les courbes de mesures, c’est la mode en ce moment. Cela va ravir les fanas les plus tatillons. Calyx est fier des mesures qu’ils ont obtenus et ça se voit.
  • Je regrette que mis à part les fonctions de base, il ne soit fait mention nulle part de l’utilisation des filtres numériques 1, 2 et 3.
  • Télécommande tout métal,
  • Châssis sublime!,
  • Quelle splendeur, l’usinage est parfait, la machinerie CNC chez Calyx est optimisée pour fonctionner là où c’est possible.
  • À l’ouverture du couvercle, il se trouve même des blocs d’aluminium posé sur des composants qui sont gravés au nom de l’entreprise.

Sous l’appareil on découvre 4 pattes recouvertes de liège

En regardant plus attentivement sous l’appareil, je note la présence de 4 pates recouvertes de liège, ce qui n’est pas courant. Les manufacturiers qui font attention à ce que les vibrations soient contrées ne courent pas les rues.

Habituellement, c’est un « détail » qui peut passer inaperçu et pourtant, si j’en crois les performances étonnantes du Calyx DAC premier du nom, le châssis doit jouer pour un grand pourcentage dans les résultats sonores, ces gens là ont tout compris.
J’en veux pour preuve les différences sonores marquées entre le DAC Femto et le invicta qui pourtant utilisent tous les deux le même DAC Sabre ES9018, je vous en parle un peu plus loin.

Détail d’un des supports en liège du Femto

La télécommande donne accès au contrôle du volume, de la sélection des entrées, de la rotation de la phase, aux 3 filtres numériques et à la phase, mais je ne vois pas de dimmer.

Si le consommateur se fie au poids pour évaluer la qualité, cet appareil entre d’emblée dans la bonne catégorie.
Il n’est pas exagérément lourd, pas loin de 18,5kg sans la télécommande, mais il est compact.

Vue sur le côté gauche du Femto avec le commutateur on/off

Bien vu le bouton on/off latéral, ce qui évite les contortions dans certains cas, selon l’endroit où l’appareil est installé. Autre initiative heureuse, les inscriptions double au dos de l’appareil, ce qui nous permet de lire que l’ont soit droit ou la tête penchée à l’envers, ce qui est bien souvent le cas.
Les manufacturiers devraient s’inspirer ces ces deux points sur leurs appareils, c’est d’une part très pratique, mais cela coule de source quand on y réfléchit deux secondes.

Protocole d’écoute

Le matériel en amont

  • Mac Book Pro 2.2 core 2 duo de 2007, Mac Book Pro intel Core i7 64 bits de 2011 avec 16Go de RAM,
  • Disque dur de 500Go à 7500 tr/mn,
  • Fichiers de musique : AIFF, Wave, flac, DSD,
  • Résolution supportée: 44.1k, 48k, 88.2k, 96k, 176.4k, 192k,
  • Système d’exploitation : Mac OS Snow Leopard 10.6.8,
  • Câbles USB : le modèle standard à 5$,
  • un Audioquest modèle Coffee à 250$,
  • Un câble USB de 1,80 mètres, modèle Figaro Silver de chez BlueBerry Hill Audio, made in Canada.
  • Alimentation électrique dédiée pour le laptop.

Calyx Femto DAC dans mon contexte stéréo

Système HI-FI dans mon contexte

  • Lecteur numérique CDP integris (made in Canada) by Aurum Acoustics
  • Amplificateur Audio Research (USA) modifié en class « D » CL3 Gemincore (France),
  • Enceintes acoustiques hybrides Monsoon FPF 1000 modifiées par mes soins, filtres externes, condensateurs Mundorf Silver & Oil, connecteurs Mundorf (Germany) et Furutech (Japon),
  • Meuble tripode de la série Amadeus inovaudio® (made in/fait au Canada),
  • Traitement acoustique: diffuseur quadratique 2D mk II inovaudio® (made in/fait au Canada),
  • Double diffracteurs fait de 5 essences de bois massif issus du catalogue Pro Design Audio (fait au Canada),
  • Pointes inox et contre-pointes à 3 matériaux inovaudio® (made in/fait au Canada).

système hifi avec le Calyx Femto

Le câblage utilisé

  • Câble USB de 1,80 m, modèle Figaro Silver de chez BlueBerry Hill Audio, made in Canada.
  • Câble Toslink de 2 mètres de marque inconnue, acheté chez Centre Hifi (30$),
  • Câble S/PDIF USB/BNC Bridge Halide Design (395$),
  • Câble coaxial silver BNC/BNC de notre conception, longueur de 3 mètres,
  • Câble coaxial S/PDIF carbone rhodium RCA/RCA de notre conception, longueur de 1 mètres,
  • Câble USB Audioquest de 1,5 mètre, modèle Coffee.
  • Câble S/PDIF de Référence pour le magazine

  • Câbles RCA : Figaro silver de chez Blueberry Hill Audio (Fait au / made in Canada) et Onda system (Fait au / made in Canada),
  • Boîtier de distribution électrique Furutech RTP-6,
  • Prise électrique Furutech GTX Rhodium,
  • Câble AC power du DAC + de la source et de l’amplificateur : Modèle de Référence spécifique pour le magazine, (made in Canada), connecteurs FI-50 Furutech Rhodium,
  • Câbles de haut-parleurs, Modèles de Référence spécifiques pour le magazine (made in Canada), banana plugs Furutech Rhodium,
  • Câble AC power du RTP-6 : modèle Figaro silver/rhodium de la gamme Blueberry Hill Audio (made in Canada), connecteurs FI-28 Furutech Rhodium.

Les entrées sur le DAC

  • Deux S/PDIF RCA,
  • Deux Optiques (Toslink),
  • Deux AES-EBU,
  • 1 X BNC,
  • 1 X USB.

Résolution de 44.1kHz ~ 192kHz.

Calyx Femto DAC

Les écoutes

Nous venons de quitter le DAC invicta by Resonessence Labs de Mark Mallinson mais nous ne nous éloignons pas trop et restons en terrain connu, puisque le Femto utilise lui aussi de la technologie ESS dans ses entrailles.

# Deux horloges de dernière génération pour la partie 44.1/88.2/176.4kHz et 48/96/192kHz, avec pour chacune un très faible taux de jitter.
# DAC ESS Technology ES9018 Sabre Reference 8 canaux x 2, 32bit/400kHz de résolution.

J’ai essayé le DAC Calyx Femto en utilisant au maximum toutes ses entrées numériques, histoire de me faire une bonne idée sur ses capacités.

À ce propos, le toslink est à proscrire, à moins de ne pas pouvoir faire autrement, j’ai trouvé le son très moyen par ce biais.

Malgré le fait que le invicta DAC et le Femto partagent le même DAC sabre ES9018, le son lui n’a absolument rien à voir. J’attribue ceci au fait que le châssis, l’alimentation électrique, la compacité et la proximité des composants n’est pas la même d’un appareil à l’autre.
Le châssis fait pour beaucoup dans le résultat final, tout comme l’arrivée électrique et la tablette sur laquelle va reposer l’appareil, ignorer ces faits est signe d’une grande ignorance. Mais je ne pense pas que vous soyez arrivé si loin pour vous intéresser à un DAC de 7200$ sans avoir une sérieuse expérience, je suis confiant.

CDP integris en haut et Calyx Femto DAC en dessous

Le Mac Book Pro était raccordé en:

  • USB de l’ordinateur vers l’entrée USB = excellent,
  • USB de l’ordinateur vers l’entrée BNC en utilisant le bridge Halide Design (24/96) = très bon,
  • m2tech HiFace 2, bridge USB/RCA 24/192 vers l’entrée S/PDIF = excellent,
  • Toslink (optique) = moyen, je le déconseille.

Tout au long de ces écoutes depuis le Mac Book Pro j’ai utilisé deux players essentiellement.

Dans ce contexte, la meilleure écoute a été en USB/USB avec le câble Audioquest ainsi qu’avec le câble S/PDIF relié au m2tech HiFace 2.

Autre constat, c’est la prise USB de droite sur le Mac Book Pro 2.2 qui s’est révélée être la plus efficace, concernent le Mac Book Pro i7, je suis passé par un hub USB avec alimentation externe.

  • L’ordinateur via le Femto -> l’amplificateur= Excellent,
  • S/PDIF RCA du lecteur de CD vers l’entrée S/PDIF RCA du Femto = Excellent.

Dans mon contexte, le contrôle du volume est automatiquement basculé sur le DAC, le lecteur de CD perd cette fonction, ceci afin d’optimiser les résultats, cette fonction est automatique, vous ne vous occupez de rien d’autre que de changer de plage musicale sur le lecteur de CD et d’apprécier la musique.

Concernent les 3 filtres numériques

Filter 1, 2 and 3: LPF starts from 50kHz, 60kHz and 70kHz respectively.

J’ai préféré le filtre N°1 lors des écoutes dans mon contexte.

Que signifie le nom Femto?

Femto is a unit name for time measurement. One femto second is one quadrillionth (.000 000 000 000 001) of a second. The Calyx Audio Femto has extremely low jitter. The value is 500 Femto second. Over 99% of the DACs on the market are measured by picosecond.
A picosecond is 10−12 of a second. A femtosecond is 10−15 of a second. Therefore, you know how low the jitter value the Calyx Femto has.

m2tech HiFace 2, un accessoire USB/RCA bien pratique pour gérer des fichiers jusqu’à 24/192Khz en S/PDIF

Musique dématérialisée qui nous ont servi lors de ces écoutes

Catalogue 2L Label Norvégien :

    2L-064_stereo96kHz_01_08.flac
    2L-064_stereo192kHz_01_08.flac
    2L-071_stereo192_01_01.flac
    2L38_01_96kHz.flac
    2L38_01_192kHz.flac
    2L38SACD_tr1_mch_96kHz.flac
    2L49SACD_tr1_96k_stereo.flac
    2L50SACD_tr01_stereo_192kHz.flac
    2L53SACD_04_stereo_192kHz.flac
    2L38SACD_tr1_mch_96kHz.flac
    2L53SACD_04_stereo_192kHz.flac
    2L53SACD_04_stereo_DXD.wav
    Haydn- String Quartet in D, Op. 76, No. 5 – Finale – Presto _stereo_96k.flac
    Haydn- String Quartet in D, Op. 76, No. 5 – Finale – Presto _stereo_192kHz.flac

Metallica en 24/96
The Unforgiven.aiff
The Unforgiven.wav
Nothing Else Matters.aiff
Nothing Else Matters.wav

George Faber Blues
Plage N°9 en 44.1

Sur les 3 filtres numériques intégrés, nous avons préféré le N°1

Holly Cole
romantically helpless en 24-96k

FIDELIO musique label canadien
DIR. DANIEL MYSSYK – IDYLA – 13 – RONDEAU__176k-24b.wav
LA MANDRAGORE – CONVIVENCIA – 06 – Toute_seule__176k-24b
Anne Bisson : Blue Mind en 16/44.1
BUZZ BRASS – LES PLANETES – 06 – URANUS__96k-24b.wav
JEAN-PASCAL HAMELIN – tableaux intimes – 13 – PRÉLUDE op28 no15__96k-24b.wav
LA NEF – DESERTS – 01 – RUB AL KHALI__96k-24b.wav
MAANOUCHE SWING QUINTET – MONTREAL JAZZ-UP – 04 – I FALL IN LOVE TOO EASILY__96k-24b.wav
NASTURICA DONATO GEAREY – MICHEL DONATO TRIO – 01 – HAVE MET MR.JONES __96k-24b.wav
PASCAL TREMBLAY – JAZZ_FACTION – 05 – JUDITH __96k-24b.wav
SMALL WORLD PROJECT – SMALL IS BEAUTIFUL – 07 – FOLLIAS__96k-24b.wav
VINCENT BÉLANGER – LA – 04 – L’AIR DU SOIR__96k-24b.wav
VINCENT BÉLANGER – LA – 05 – AVE MARIA__96k-24b.wav
VINCENT BÉLANGER – LA – 07 – AMITIÉ__96k-24b.wav
VINCENT BÉLANGER – LA – 10 – ANDANTE__96k-24b.wav

Autres fichiers depuis mon ordinateur, les mêmes que ceux utilisés lors de l’évaluation du DAC invicta

Oscar Peterson Trio – You Look Good To Me.wav
Chan Chan.wav
Crying Shame.wav
Hotel California (Eagles).wav
Isnt She Lovely.wav
Maxine.wav
Old Man.wav
Pueblo Nuevo.wav
Sad Old Red (Simply Red).wav
Signe.wav
Sunny side of the street.wav
The Goodbye Look.wav
Wailin Wall.wav
What’s wrong with me (Anne Bisson).wav
Whiter Shade Of Pale.wav

Plus des centaines d’autres qui correspondent à mes musiques préférées, dont certaines figurent sur notre page: http://www.magazine-audio.com/disques-de-reference/

Reconnaissance automatique de la résolution d’entrée

Le DAC Calyx Femto s’occupe de commuter le signal numérique dés qu’il le reçoit en accord avec les réglage son des préférences de l’ordinateur.
idem en ce qui concerne l’écoute depuis le lecteur de CD, le signal entrant est identifié sur la bonne fréquence d’échantillonnage.

Résolution d’entrée en 176.4kHz

L’Ave Maria de Vincent Bélanger (VINCENT BÉLANGER – sur son album LA – 05 – AVE MARIA__96k-24b.wav) est une pure merveille, les instruments, la voix, se détachent distinctement de l’orgue, les moindres inflections sont restituées sans effort, ça coule comme de l’eau, c’est magnifique!

Verdict au sujet du DAC Calyx Femto

Points forts Strengths/ Points forts :

  • Usinage du boîtier,
  • Qualité de fabrication générale high end,
  • Bruit de fond quasi inaudible,
  • Lis les formats .AIFF, .FLAC, .WAV DXD jusqu’à 32/192,
  • Télécommande tout métal,
  • Dynamique subjective,
  • Principe de découplage simple mais original sur base de liège,
  • Equilibre tonal,
  • Connecteurs arrières bien séparés, faciles à utiliser,
  • Commutateur on/off latéral.

Vue du panneau arrière, un modèle du genre

Points faibles Weaknesses/Points faibles :

  • Pas de prise casque,
  • Pas de protection sous la télécommande,
  • Le prix,
  • Pas de dimmer,
  • Notice en anglais uniquement,
  • Pas de display ou de possibilité de visualiser sur écran externe,
  • Pas de prise USB en façade,
  • Mémoire sur le volume est à revoir, aucune protection contre les surcharges.

Arrivé à ce niveau de prix, je commence à être un peu plus exigent, donc tous les détails comptent à mes yeux.


L’avis de Marq Doyon de vinylaudiophile.com

DAC Calyx Femto dans le contexte de www.vinylaudiophile.com

Voici le résultat de mes écoutes avec le Calyx Femto versus mon DAC Audio Aero.

La scène sonore est vraiment holographique.

Des hautes limpides, une sonorité très homogène.

Un DAC qui plaira aux audiophiles exigeants.

DAC Calyx Femto dans le contexte de www.vinylaudiophile.com


Conclusion

Pas de tonique désagréable, pas d’agressivité à l’horizon, une plage dynamique étendue, une présence palpable; c’est le genre d’appareil qui nous rapproche de la musique et qui nous fait ressentir les notes et les voix avec une grande proximité.
La scène sonore est large et offre un bel effet 3D quand le fichier est en mesure de l’offrir, cela va de soit.
Comme quoi la preuve est faite qu’un DAC Sabre ES9018 peut jouer autrement de la musique, j’en suis le premier surpris.

Circuit interne du Calyx Femto et blocs d’aluminium usinés sur les horloges

Les mots, les notes se détachent distinctement, j’aime la fluidité et surtout la présence, oui, la présence, cette sensation que la musique vient jusqu’à nous, sans voir à faire d’effort pour aller à sa rencontre. C’est articulé, rapide, tendu, les transitoires sont franches, ça « snap » dans le vif, difficile d’exprimer avec des mots ce sentiment, mais c’est vraiment plaisant à écouter.

J’avoue avoir eu un petit temps d’hésitation avant de reconnaître formellement que ce DAC était le meilleur que nous ayons eu entres les mains à ce jour.

Je dois avouer également que face à mon lecteur de salon de référence, un CDP integris à 14 000$, la musique depuis mon ordinateur en HD ressortait avec une meilleure définition, une meilleure dynamique et non seulement ça, mais me procurait un sentiment de plus de présence sur les voix et les instruments.
C’est ce qui est « magique » avec les fichiers HD quand ils sont bien restitués est ce sentiment. Quand je pense à tout ce qui se raconte depuis deux ans sur le net à propos de la musique dématérialisée, les pauvres, nous sommes véritablement à la croisée des chemins, enfin la situation a évoluée et nous pouvons dire que le lecteur de CD tel que nous le connaissons va pouvoir évoluer. Les fichiers informatiques sont en passe de devenir un standard en complément, bien entendu.

À de très rares occasions, l’ordinateur n’avait réussi à dépasser le lecteur de CD en terme de performance et nous savons maintenant pourquoi. Les seules personnes qui affirmaient le contraire, possédaient du matériel très moyen et un système pas vraiment bien calibré pour ce genre d’exercice.
Les players ont depuis un an, considérablement évolués.
Ecouter de la musique depuis un ordinateur, ça se mérite et ce n’est pas si facile.

L’explication tient au fait que d’une part il faut un ordinateur capable de gérer sans bruit les fichiers de musique, il faut ensuite un player capable de délivrer le flux numérique de l’ordinateur vers le DAC, un câble USB ou S/PDIF digne de ce nom, puis le DAC en question, beaucoup d’étapes à franchir avant d’arriver à l’écoute.

Usinage impeccable Calyx DAC Femto

Octobre 2012, la donne vient de changer.

Oui, je reconnais qu’à plusieurs reprises et avec des DAC de moyen de gamme, nous avons obtenus de très bons résultats, mais dans la circonstance on est loin du simple « très bon résultat », on a grimpé en performance de plusieurs niveaux.
Il arrive un temps où pour obtenir un peu il faut dépenser beaucoup, c’est une règle non écrite en hifi et pour obtenir ce petit plus qui fait toute la différence, les efforts consentis sont souvent disproportionnés.

Pour revenir à la musique en compagnie du Femto, si je prends le piano et les cuivres, il m’a rarement été donné d’entendre avec autant de justesses ce genre de timbres et la dynamique associée, sur mon système stéréo.

j’aurais bien passé toute ma discothèque, mais le temps imparti avec ce merveilleux DAC était compté, d’autres aficionados restent sur la longue liste des chanceux qui auront le privilège de vivre avec cet appareil ne serait ce qu’un court instant.

Vous conter que j’entend parfaitement respirer le troisième violon sur la plage N°4 à 1 minutes 26 secondes serait une pure connerie, je laisse ce genre de digression à d’autres.
La valeur ajouté de ce DAC, c’est qu’il transmet les sons avec grâce, La musique coule comme un liquide.

La seule véritable chose à savoir sur cet appareil, c’est qu’il respecte les sons ou du moins qu’il livre la marchandise avec toute sa fraîcheur d’origine, sans fard, sans artéfact, juste la musique. Que ce soit depuis mon ordinateur portable ou depuis le lecteur de CD, la musicalité a été au rendez vous, je retrouve dans la circonstance mon P.R.A.T. (Peace Rythm And Timing), je tape du pieds au son de ma musique préférée.

Sans perdre de vue que je n’ai pas utilisé de câble USB ésotérique, ni de player hors de prix.
Ceci afin de vous démontrer hors de tout doute, qu’en respectant toujours le même protocole on est en mesure d’apprécier les performances d’un tel appareil.

Calyx Femto DAC et sa télécommande tout métal

Le prix peut il se justifier?

Après tout, il n’y a pas grand chose à l’intérieur en terme de circuits vous me direz, pas plus que chez les autres, vous répondrais je. Les gens de chez Calyx ne sont pas plus fous que leurs compétiteurs. Ils savent très exactement où se situe le Femto face à la concurrence en terme de performance. Mais non seulement ça, le travail d’usinage est splendide aussi bien que l’intégration des circuits et connecteurs, quasi unique dans le genre, je ne pense pas me tromper en affirmant que le coût du chassis doit à lui seul représenter pas loin de 60% du budget.
DCS, Soulution, Burmester, MSB, Wadia, Briscati, Bryston, Light Harmonic Da Vinci, Weiss font exactement le même calcul, sauf que sur l’étiquette de vente le prix indiqué risque d’être beaucoup plus élevé, reste à savoir si cela se justifie à son tour.

Troublante rencontre, moi qui pensais naïvement que les Coréens ne savaient faire que des produits pas chers et bas de gammes; que la technologie appartenait aux occidentaux et que pour ce type d’électronique, mieux valait voir du côté des USA, de la France ou en Suisse.
Que nenni, l’Asie du Nord Est est maintenant dans la course, avec une maîtrise de plus en plus évidente quelques soit le palier de production, qu’il soit dans l’industrie automobile, de l’informatique, la télévision, la photo et vidéo et maintenant l’audio.
la boucle est bouclée, il faut maintenant compter avec la Corée.

Circuits électroniques avec l’alimentation électrique séparée et blindée

On parle beaucoup de fichier de musique en HD, mais sachez que j’ai autant apprécié écouter de la musique en 44.1 avec le Calyx Femto que j’en ai eu avec d’autres fichiers d’une résolution allant jusqu’à 192k.
En effet, j’ai ressorti quelques CD que j’ai fait jouer sur mon CDP integris via le Femto et c’est certainement dans cette configuration que je l’ai encore plus apprécié du fait qu’il a donné des ailes à mon lecteur à qui il manquait ce petit plus pour le rendre sublime.

Que ce soit Rameau : Une symphonie imaginaire, Duos Taratata : Vol.2, B.O.F du film : Miami vice 2, Les sept paroles du Christ ou L’Ave Maria par Vincent Bélanger, liste non exhaustive … c’est une re-découverte.
Charlie Haden (Montreal Tapes), fichiers .wav en 44.1 a été pour moi une immense joie et un plaisir sans cesse renouvelé, les percussions sonnent vrai, les cuivres également, c’est éclatant, quelle belle sonorité riche à souhait, tout en restant sur la ligne d’un équilibre tonal impeccable; c’est d’ailleurs sur ce disque que je ponctue ce chapitre.

Calyx Femto DAC + télécommande

Pour tout vous dire, la seule chose que j’ai à reprocher à ce DAC Calyx Femto, c’est son prix. Sans quoi il resterait dans mon système comme référence, jusqu’à la prochaine découverte. Ça fait cher le kg de métal autour d’un tel circuit.

Mais attention, ne me faite pas dire ce que je n’ai pas dit en ce qui concerne son prix, même si les circuits internes ne sont pas super sophistiqués, le DAC Femto est tout à fait dans la course en terme de performance sonore. Je serais très très curieux de le comparer avec de plus « grosses pointures » à 10 000$ et plus, quelque soit ce qui se trouve à l’intérieur et en se basant principalement sur les performances son et certainement pas sur le renom, la supposée notoriété ou l’Ego.

Pour ses performances globales et son chassis remarquable, nous recommandons l’achat du DAC Femto.

Retenez enfin que selon le câble d’alimentation électrique, le câble numérique S/PDIF ou le cordon USB, vous obtiendrez des résultats sonores différents. Alors n’hésitez pas à expérimenter, ça en vaut la peine, vous serez surpris des performances de cet appareil une fois bien installé.

Le DAC Femto de Calyx est à écouter au moins une fois dans votre système, vous n’entendrez plus jamais les sons comme avant et cela ouvre grand la voie à ce que demain nous annonce.
Le numérique n’aura jamais été aussi près de me convaincre de sa maturité.


Contact et information

Importateur canadien de Calyx : Charisma Audio

Manager : Bernard Li

Suite 86
4261, Highway 7
Markham, Ontario
Canada L3R 9W6
Telephone: (905) 470-0825
Fax: (905) 470-7966

E-mail: charisma@rogers.com

Web site : www.charismaaudio.com


La pensée du moment

Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l’immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire. [Confucius].


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2012, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine, sous licence creative commons.

Bon divertissement.

À propos de Marc Philip

Autodidacte et passionné de musique, photographie, cinéma, gastronomie. Apprécie les bons moments de la Vie, et surtout aime les partager avec les autres. Je déteste les imbéciles, surtout ceux qui ne sont même pas foutus d'être heureux.

Il y a 5 commentaires

  1. Hubert

    Rien que la construction de ce dac inspire confiance, il est assez rare de voir des appareils
    avec une « carrosserie » aussi bien faite.
    A la lecture de votre compte rendu, on a envie de l écouter car vous parlez de lui en terme de musique et de
    transmetteur d émotion. Ce qui a le plus d intérêt.
    En tous cas bon cr ! Je pense doit être excellent.
    Merci

    Hubert

Laisser un commentaire