CES 2016

Pour certains d’entres vous, le CES c’est LE rendez vous annuel.

Le CES de Las Vegas est la grande messe des aficionados de gadgets en tout genre, mais bien au delà de cet aspect purement « geek », c’est aussi l’annonce de la sortie sur le marché de ce que seront les appareils et autres électroniques grand public dans le courant de l’année, beaucoup de personnes attendent fiévreusement de savoir quels seront les technologies appliquées à notre futur immédiat pour prendre une décision d’achat éclairée.

J’en fait parti.

Pour satisfaire notre curiosité et comme le veut la tradition depuis 5 ans, j’ai consulté Olivier Ezratty, spécialiste des grandes tendances high tech, un reporter assidu du CES depuis plusieurs années, ce qui lui a permis de se forger une solide réputation dans son domaine d’activité.
J’ai rencontré Olivier en 2010 au CES justement, où nous avions sympathisé; Olivier et moi partageons quelques passions communes, dont la photographie et la haute technologie, au delà de dire les choses comme elles sont et respecter le lecteur dans son intégrité.

Olivier a accepté de répondre à quelques questions sur son expérience au CES 2016.

CES 2016

CES 2016 de Las Vegas

CES 2016 de Las Vegas

Est-ce que cette édition 2016 valait le déplacement?

Oui, comme d’habitude ! Le salon était encore plus grand qu’avant. +10% en surface. Il a dépassé 4000 exposants cette année.

Dans quelle condition as tu couvert le CES cette année?

En gros, les mêmes que les années précédentes. J’ai juste changé d’hôtel et me suis rapproché du strip !

J’ai aussi modifié mon agenda, passant deux jours dans le Sands et le Venetian alors qu’il y a deux ans, je n’y passais qu’une journée, le reste étant dans LVCC, le Convention Center. Le Sands était plein avec deux étages, dont les 500+ startups de la zone Eureka. J’ai par contre pu visiter l’intégralité du salon. Dans la partie ouverte bien sûr. Il est impossible de visiter tous les stands « fermés » et n’acceptant des visites que sur rendez-vous. J’en ai manqué quelques-uns, notamment dans l’univers de la TV.

Quelles sont les grandes tendances du moment?

Les tendances, il y en a dans tous les domaines. Les grands classiques sont : la réalité virtuelle, les drones, l’impression 3D et les objets connectés en général. Mais il faut rentrer dans les détails à chaque fois. Et attention, l’essentiel du marché des loisirs numériques reste concentré autour des TV, des mobiles et des PC. Et dans un second temps, dans la photo et l’audio.

Panono : la Panono est une des nombreuses caméras 360° du CES. Le nouvel enjeu est de capter des images stéréoscopiques pour alimenter les casques de réalité virtuelle.

Panono au CES 2016

Panono au CES 2016

Qu’est ce que toi tu as retenu de majeur dans chaque catégorie de produit?

Nous en sommes au 11 eme rapport Cf http://www.oezratty.net/wordpress/2016/premiers-retours-du-ces-2016/… !

Il y a surtout les progrès rapides dans la voiture à conduite assistée et les stratégies d’industriels dans le domaine comme Qualcomm et Nvidia.

Krush : un simulateur en cabine à trois axes prévu pour un usage avec les Oculus Rift. Evidemment, cela ne sera pas pour l’installer chez soi.

Krush au CES 2016

Krush au CES 2016

Gibson : le vintage est toujours mis en valeur au CES. Ici, Gibson permettait d’enregistrer son propre microsillon.

Gibson au CES 2016

Gibson au CES 2016

ROLI : un instrument de musique innovant où chaque touche permet de générer divers effets liés à la pression sur la touche et au déplacement du doigts dessus, sorte de pitch bend.

Roli au CES 2016

Roli au CES 2016

Quelle place occupe la Hi-Fi en 2016 et quels ont été les démonstrations phares qui ont retenu ton attention lors de ce CES?

L’audio haute-résolution devient un standard technique de-facto pour la plupart des acteurs de la hi-fi et il se démocratise de plus en plus. Malgré tout, il reste à le vendre aux utilisateurs car la perception de la différence de qualité par rapport à celle du CD n’est pas évidente pour tous, surtout avec des équipements de restitution moyen de gamme.

La hi-fi est toujours segmentée en deux marchés au CES : le tout-venant dans les halls principaux et la hi-fi haut de gamme dans les étages du Venetian dont le mode opératoire me semble toujours surréaliste. Avec ces portes qu’il faut ouvrir pour voir si au fond de la chambre il y a des choses intéressantes à voir et à écouter. Comme pour renforcer le côté « élitiste » et très haut de gamme. Je ne suis pas un spécialiste du secteur. Je m’intéresse surtout aux belles enceintes et aux beaux amplificateurs et suis attiré par le son de bonnes démonstrations. J’ai aimé la démonstration réalisée par le français Waterfall avec ses enceintes Pro Custom Series installées derrière et en-dessous d’un écran 21/9 et avec le trailer du film « Lucy ».

On peut aussi évoquer la généralisation du son multi-canal orienté objet – Dolby Atmos et DTS-X – dans les amplificateurs audio-vidéo et même dans certaines barres de son pour TV (Samsung, Philips).

Quelle est la place de la musique dématérialisée en 2016 (serveur musical)?

Elle concurrence le streaming via des services tels que Spotify. Pour le grand public, ces services ont pris le dessus sur la musique sur serveur. Le serveur musical devient un produit de geek ou de mélomane.

Peut-on dire que les disques vinyls et le matériel analogique est encore populaire?

En apparence et d’après les ventes de vinyls, oui. Au CES, on voit aussi bien quelques dizaines de marques de platines haut de gamme, parfois produites à un exemplaire par an, et des platines grand public low-cost comme chez Crossley. D’une manière générale, le vintage se vend bien. Le plus drôle : le stand de Gibson où les visiteurs pouvaient pousser la chanson et se la faire enregistrer sur un vinyl. Sorte de selfie musical d’un nouveau genre !

Pro-ject : toujours beaucoup de très belles platines vinyles au CES.

Pro-Ject au CES 2016

Pro-Ject au CES 2016

Y avait-il beaucoup de labels de disques?

Je n’en ai pas vu. Le CES n’est pas un salon de contenus.

As tu rencontré de nouveaux manufacturiers ou se sont majoritairement tous les mêmes que les années précédentes?

Je n’ai pas remarqué de changement particulier. On peut surtout constater que le champ de la hi-fi est de plus en plus investi par des sociétés asiatiques, surtout coréennes, taiwanaises et chinoises. Et ils savent faire de très belle choses, notamment dans le domaine des enceintes et les DAC.

Y avait-il de grands absents?

Dans la hifi, probablement. Mais je ne sais pas trop. J’ai l’impression que l’un des étages du Venetian, d’habitude rempli, l’était moins cette année.

Quid de l’image 3D, le marché s’étend il ou reste t il centré sur la TV?

C’est mort. Ou quasiment. Cela subsiste pour les jeux vidéo. Mais la consommation de films en 3D à domicile n’a plus le vent en poupe. La 3D autostéoscopique reste une chimère. Les constructeurs de TV ont mis le paquet sur la 4K.

Qu’en est-il de la 4K et plus?

L’écosystème de la 4K se consolide. Tous les constructeurs s’y sont mis. On parle surtout de HDR et de quantum dots pour améliorer la colorimétrie. Ce sont les moyens de respecter le nouveau standard UHD Premium de la UHD Alliance. Les offres 4K arrivent aussi chez les opérateurs de TV payante un peu partout dans le monde. Les premiers lecteurs Blu-ray 4K ont fait leur apparition. La 4K est bien sur les rails.

Il y avait aussi comme depuis quelques années des démos de capture et affichage de vidéo en 8K. Chez Samsung, LG Electronics, Panasonic et Canon. Ces constructeurs se positionnent pour être prêts dans quatre ans, pour les JO de Tokyo. Mais la 8K grand public attendra encore une bonne dizaine d’années. Il n’y a pas de contenus, cela coûte très cher en stockage et en débit. La première caméra 8K pour le cinéma provient de RED. Attendons un peu pour voir quels films vont être tournés et post-produits avec et en 8K. J’imagine les problèmes de stockage et de calcul en 8K, notamment pour les effets spéciaux !

Rapport sur le CES 2016 par Olivier Ezrati

Rapport sur le CES 2016 par Olivier Ezratty

Le monde de la photographie et de la vidéo HD est il en pleine mutation?

L’évolution des reflex vers les hybrides semble inéluctable, mais les chiffres de vente montrent qu’elle est lente. Le meilleur actuellement est Sony avec ses Alpha 7R (II, IIs, …). Il met en danger Nikon et Canon qui n’ont pas d’hybrides full frame à leur catalogue car ils veulent protéger leurs gammes de reflex. Le classique dilemme de l’innovateur ! A noter les lancements chez Nikon des D5 et D500 qui ont une sensibilité extraordinaire. Le D5 monte à 100K ISO en standard et 3,6 millions d’ISO en étendu. Leur 100K ISO semble être l’équivalent en bruit au 6400 ISO dans un Canon EOS 5D Mark III. Les compacts sont par contre morts, bien tués par les smartphones.

La vidéo HD est un peu en berne côté caméscope. Ce qui se vend bien sont les caméras sportives et les caméras 360°, très utiles pour créer des contenus destinés aux casques de réalité virtuelle.

Qui seront les décideurs de demain?

Comme d’habitude, les jeunes. Car demain, les vieux d’aujourd’hui seront morts ou gâteux J !

Quels ont été tes coup de cœur?

La télécommande Smart Remote du français Seven Hugs qui permet de piloter ses objets connectés comme des lampes en dirigeant la télécommande vers eux.

Le lit de l’allemand Variowell dont la dureté varie en fonction du cycle de sommeil.

Les trucs déjantés dans les objets connectés comme la console de jeux pour chiens de l’américain CleverPet.

Conclusion, quel bilan fais tu de ce CES 2016?

C’était un bon cru comme tous les précédents. J’adore y découvrir le fruit de l’inventivité humaine mondiale même si parfois, elle peut sortir « des clous » et tomber dans un niveau d’absurdité incroyable.

J’ai marché 110 km en une semaine pour parcourir les allées et Las Vegas. C’est du sport le CES !

Si tu veux dire autre chose, laisses toi aller

Je recommande à tous celles et ceux qui n’y sont jamais allés de faire l’expérience au moins une fois.


Contact et information

Olivier-Ezratty

Olivier Ezratty, Conseil en Stratégies de l’Innovation, spécialisé dans les médias numériques et la TV numérique. Auteur du blog « Opinions Libres » et du Rapport du CES depuis 2006.

Spécialiste des médias numériques, Olivier Ezratty conseille les entreprises des secteurs grand public high-tech et des médias pour l’élaboration de leurs stratégies d’innovation dans les dimensions marketing et technologiques.
Il intervient aussi bien auprès de grandes entreprises qu’auprès de startups et de fonds d’investissements.

Dans son blog Opinions Libres (http://www.oezratty.net), il décode les mouvements des acteurs de l’industrie des médias numériques et de l’écosystème entrepreneurial .
En plus de son rapport annuel de visite du Consumer Electronics Show de Las Vegas depuis 2006, il y publie un Guide des Startups Hightech en France, qui en est à sa 19 ème édition.


La pensée du moment

« Un ami, c’est à la fois nous-mêmes et l’autre, l’autre en qui nous cherchons le meilleur de nous-même, mais également ce qui est meilleur que nous.» de Joseph Kessel (Romancier et journaliste français).


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2016, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine, sous licence creative commons.

Bonne journée et bon divertissement.

À propos de Marc Philip

Autodidacte et passionné de musique, photographie, cinéma, gastronomie. Apprécie les bons moments de la Vie, et surtout aime les partager avec les autres. Je déteste les imbéciles, surtout ceux qui ne sont même pas foutus d'être heureux.

Il n'y a qu'un commentaire

Laisser un commentaire