BC Acoustique EX522

Dans le monde de la hifi, on rencontre toutes sortes matériels, du pire comme du meilleur.
Se fier seulement au prix n’est pas franchement la meilleure appréciation que l’on puisse faire pour un choix éclairé, donc, c’est en puisant sans cesse dans le bac à surprises qu’il arrive de temp temps que quelque chose attire notre curiosité et parfois même nous incite a en parler, comme vous semblez l’apprécier.

Il me semble vous l’avoir déjà mentionné, mais il est toujours bon de revenir sur l’un des aspects de notre passion de la hifi, il faut que ce soit beau à regarder. Ne dites pas le contraire, vous êtes quasiment tous attirés en premier par le look, il n’y a qu’à voir le comportement des visiteurs lors des salons… plus c’est gros, que ça brille, qu’il y a du cuivre, de l’aluminium, de l’inox, de l’usinage à gogo, que c’est hors de prix, tout le monde se met à baver … et c’est normal, il n’y a pas à se voiler la face, c’est dans l’ordre des choses.

Quelque soit le prix, la taille, la puissance, l’origine du produit, dans tous les cas, les designers dans le milieu de la hifi ont pour tâche de séduire cette clientèle dont les préoccupations sont aux antipodes de celles des gens de l’audio pro.

En effet, si on prend deux appareils ou haut-parleurs de la même famille dans leur catégorie respective et que l’on regarde avec attention l’un et l’autre, il y a fort à parier que du point de vue du mélomane passionné de hifi, le look sera tout aussi important que … le prix.

Amplificateur de puissance BC Acoustique EX522

Amplificateur de puissance BC Acoustique EX522

Par cette entrée en matière, je veux juste attirer votre attention sur la logique du marché actuel fait par le consommateur et non la logique qui voudrait que le meilleur gagne.

Nous avons clôturé l’année 2013 avec nos choix du moment, il est temps de poursuivre la présentation exhaustive de ce qui a retenu notre attention, à commencer par BC Acoustique qui depuis un an a posé ses bases au Canada, avec je dois l’avouer une certaine fougue et surtout un catalogue impressionnant, tant sur le plan du choix que des bas prix.

Il est rare, pour ne pas dire très rare de trouver des produits dédiés à la hifi qui soient à la fois séduisants de par leur aspect extérieur et qui une fois installés dans un système audio, prouvent qu’il est possible de jouer très convenablement de la musique sans avoir à vendre un rein ou son auto pour se le payer.

Laissez moi vous présenter l’amplificateur de puissance BC Acoustique EX 522.

Amplificateur BC Acoustique EX522

Amplificateur BC Acoustique EX522

Vous ne rêvez pas, il s’agit donc bien d’un bloc puissance stéréo et non d’un intégré qui délivre une puissance respectable de 2x80W RMS sous 8 Ohms, il a cependant la possibilité de se bridger mono et dans ce cas on obtient un bon 1 X 210W, il bascule sous 4 Ohms à 2x120W.
L’alimentation électrique passe par un transformateur de 500VA, qui selon moi aurait pu être plus généreux ou du moins de meilleure qualité. Il dispose de deux paires d’entrées, RCA stéréo et symétrique XLR stéréo afin de s’ajuster à toutes les situations, c’est toujours plaisant d’avoir le choix en particulier quand il est nécessaire d’utiliser de grande longueur de fils, le XLR devient alors une solution très pertinente. Le bouton d’allumage se trouve caché sur le côté droit, juste en dessous de la face avant.

Très bien pensé le bouton d'allumage et d'extinction masqué sous l'avant du châssis.

Très bien pensé le bouton d’allumage et d’extinction masqué sous l’avant du châssis.

Les deux grands vus mètres attirent immédiatement l’œil de l’amateur averti des appareils des années 70″; ils s’illuminent en rétro-éclairage ou pas, c’est au choix de l’utilisateur, d’une couleur bleu ou neutre à dominante de jaune pâle. Cela permet de visualiser la puissance de sortie aux bornes des haut-parleurs.
J’ai préféré réaliser les écoutes en mode éteint, car les lumières sont beaucoup trop vives, du moins à mon goût.

En arrière on trouve également un potentiomètre qui va faciliter l’ajustement du niveau d’entrée -10dB à +10dB en fonction de la source que vous utilisez, c’est une très bonne idée, assez rare pour être souligné.

Vue arrière de l'amplificateur BC Acoustique EX522

Vue arrière de l’amplificateur BC Acoustique EX522

Que dire de plus sur la présentation, la face avant est de toute beauté, digne d’appareil beaucoup plus haut de gamme. Seul le capot en tôle mince ne m’a pas impressionné, comme la plupart des appareil du genre, mais bon, arrivé à ce niveau de prix (799$), on peut être indulgent et je le suis.

Dans mon contexte

Ampli EX522 dans mon contexte

Ampli EX522 dans mon contexte

J’ai utilisé l’amplificateur BC Acoustique en stéréo, relié à mon CDP integris comme source et pour alimenter une paire d’enceintes acoustiques SVS modèle Ultra Towers (1998$ la paire), dont je vous ferais une présentation plus complète dans un prochain volet, puisque en me servant d’un NAS CeolBOX de Michel Forbes comme source nous sommes parvenus à finaliser un système multimédia complet pour moins de 4000$, ce qui constitue de fait un exceptionnel rapport qualité prix.

Un mot sur la Fonction “Detect”
Il s’agit d’un connecteur idoine situé sur la partie arrière, qui permet d’inter relier l’amplificateur EX 522 à un autre appareil équipé de la fonction « Trigger », permettant ainsi la mise en route ou la mise en veille simultanée. Bien pratique dans certain cas.

Contexte de mes écoutes stéréo avec l'ampli EX522 de BC Acoustique

Contexte de mes écoutes stéréo avec l’ampli EX522 de BC Acoustique

Ce qu’il faut retenir de cette électronique en résumé (données du constructeur).

Sous 8 ohms :
Délivre 2 x 80 W en stéréo
1 x 210 W en mono

Sous 4 ohms :
Délivre 2 x 120 W en stéréo
1 x 220 W en mono

1 entrée ligne RCA stéréo
1 entrée XLR stéréo
Sensibilité : 1,2 V (2×80 W / 8 Ohms)
Niveau maximum d’entrée : 7 V

Poids: 11 kg
Dimensions: 43 x 12 x 39 cm
Finitions : Noir ou Blanc.
Fait en Chine.

BC Acoustique EX522 power amp

BC Acoustique EX522 power amp


Le résultat aux écoutes

Sur le papier, la versatilité de cet amplificateur se vérifie, le tout s’ajuste comme il se doit, on peut aussi bien envisager de l’intégrer à un système purement audio stéréo tel que je l’ai fait, mais rien ne vous empêche de vous en servir dans un cinéma maison en utilisant à votre profit, les sorties pre-out de votre receiver et alimenter ainsi les enceintes acoustiques principales.

Dans un premier temps, la Fée de l’optimisation étant de bon conseil, vous seriez très avisés de remplacer le cordon d’alimentation électrique par quelque chose de meilleure qualité, ou disons plus haut de gamme, cette électronique le mérite et saura vous le rendre au centuple.
Le gain en terme de qualité sur les timbres est palpable, sinon question dynamique subjective, c’est aussi flagrant.
Malgré les 500VA annoncé, j’ai trouvé la puissance un peu juste dans mon contexte, alors que l’amplificateur que j’utilise comme référence habituellement et qui n’est pas plus puissant (85w), du moins sur le papier encore une fois, s’est montré beaucoup plus à son aise.
Ceci dit, rien de bien grave, ça fonctionne assez bien pour « soulever » les SVS Ultra Towers et ses 5 drivers par côté, ce qui n’est pas une mince tâche.

SVS Ultra Towers

SVS Ultra Towers

Le grave n’est pas plantureux, il est là mais sans exubérance, je me serais attendu à plus de « punch ». La partie médium est plus intéressante avec un beau délié sans coloration, chose rare, car habituellement avec ce genre d’électronique à bas prix je me serais attendu à quelque chose de moins élaboré. Je note cependant une légère coloration dans les hautes fréquences, ce qui peut être dû essentiellement au rapport puissance + type de composants électroniques choisis. Ne rêvons pas, nous sommes en présence d’un très bon rapport qualité présentation prix, mais pas au point de comparaison avec un Stormaudio V55, il ne faut quand même pas pousser, le tarif n’est pas le même non plus, ni la cible client. La limite matérielle se fait sentir en poussant le son assez haut, ce que bien entendu personne ou presque ne fera, mais il fallait que je sache.
Dans l’ensemble le EX 522 s’est révélé plaisant à tout point de vue.

J’ai également essayé cet ampli avec des enceintes Focal Aria 906, ce qui se rapproche le mieux de sa vocation en terme de match rendement/puissance. Je tiens à remercier monsieur Jacques Dubé, directeur de http://www.auditionveritable.com pour le prêt.

Focal Aria 906

Focal Aria 906

Je suis passé tour à tour des entrées RCA à XLR, avec la même satisfaction. Je ne suis pas en mesure de souligner l’avantage majeur de l’un face à l’autre, les deux sonnent bien, donc les circuits sont cohérents.
Certes, c’est en utilisant mes câbles de référence, qui coûtent plusieurs fois le prix de cet appareil, que j’ai préféré le mode XLR. Mais de vous à moi, personne est assez fou pour câbler un appareil pas cher avec des câbles hors de prix… sauf moi, qui voulais savoir de quoi il retourne quand même. De toute façon, je possède le matériel pour, alors pourquoi s’en priver.

Je n’ai aucune honte à vous conseiller l’utilisation d’un ampli BC Acoustique EX522 pour débuter un système hifi digne de ce nom, car pour un prix ridiculement bas, si on tient compte du marché hifi auquel nous sommes habitués, cette électronique vous en donne beaucoup.
La seule question qui subsiste arrivé à ce stade c’est quid de la fiabilité?
Je n’ai pas expérimenté de panne durant mes essais, alors que j’ai laissé branché et allumé l’ampli 24/24. L’avenir répondra à cette question.

CDP integris + EX522 + CeolBOX au sein de mon système hifi

CDP integris + EX522 + CeolBOX au sein de mon système hifi

Questions à notre technicien consultant

Bonjour Eric, qu’est ce que cet ampli t’inspire?

C’est étonnant de proposer un bloc de puissance à ce prix-là. Dans cette fourchette tarifaire il est plutôt de mise de rencontrer des amplis intégrés.
La première question est de savoir avec quel préampli le faire fonctionner? … Je connais ton avis à ce sujet 🙂

Vue interne du EX522  BC Acoustique

Vue interne du EX522 BC Acoustique

L’implantation n’est pas trop mal pensée, même s’il reste de nombreux fils de liaison et quelques plaques de circuit imprimé qui auraient mérité d’être mieux intégrés.
Sans doute le coté asiatique de la conception !

Etonnant ce transfo carré ! Il n’est pas bien gros le bougre…

Vue interne du EX522  BC Acoustique

Vue interne du EX522 BC Acoustique

Les fiches de sortie de puissance semble de bonne qualité. Il est difficile d’en dire autant des RCA d’entrée. Mais bon, vu le prix faut pas pousser.
As-tu testé les entrées RCA et symétriques ? Chez certains constructeurs, les entrées symétriques viennent pallier une pauvre gestion des masses généralement audible par un ronflement ou une dégradation sonore importante sur entrées RCA. Je ne prétends aucunement que ce soit le cas, mais ce serait intéressant d’y jeter une oreille…

Vue interne du EX522  BC Acoustique

Vue interne du EX522 BC Acoustique

Vu le faible prix, ce type d’équipement sera sans doute la cible de ceux qui souhaitent se lancer dans la bi-amplification. Il pourrait même être judicieux de le faire tourner en bloc mono en utilisant qu’un seul canal. Vu le faible volume du transfo cela peut être salutaire.

Junilabs

Manager : Eric Juaneda
Site web perso : http://tech.juaneda.com
Page web professionnelle : http://www.junilabs.com


Conclusion

Je rejoins parfaitement l’analyse de Eric en ce qui a trait à la puissance du transfo et cela s’est vérifié aux écoutes.
Ce léger manque d’attaque et de puissance générale, m’incite à pousser plus avant les écoutes en mode mono avec deux amplis, requête que j’ai soumis au distributeur BC Acoustique au Canada.

BC Acoustique se présente sous un nouveau jour, avec une ligne d’électroniques et de haut-parleurs qui semble cohérente et propre sur elle. Le rapport qualité prix est en point de mire et va dans le sens de la tendance depuis déjà 2 ans où on voit émerger de nouveaux clients soucieux de leur porte monnaie, sans rien sacrifier des performances. Je ne serais pas étonné de voir plusieurs systèmes hifi à moins de 5000$ tout compris, lors de la prochaine édition du salon de Montréal en mars prochain.

On qualifie souvent un appareil ou autre par sa présentation, ses circuits, la qualité très très subjective de ses composants internes, mais en bout de ligne, ce sera toujours le prix qui va marquer les esprits.
Loin des grosses quincailleries « bling-bling » hors de prix qui sonnent tout juste bien, nous avons là un manufacturier qui ne cache ni ses origines, ni l’origine de la fabrication de ses appareils et qui revendique un savoir faire hors pair pour ce qui est de faire des électroniques bon marché, qui savent reproduire correctement la musique.
Certes on pourrait rétorquer que les mêmes circuits se retrouvent dans l’audio pro encore moins cher, mais êtes vous prêts à sacrifier le look face à quelques $ d’économie? Non, je ne crois pas, la hifi fera toujours la différence.

Amplificateur EX522  BC Acoustique

Amplificateur EX522 BC Acoustique

Détail de finition, impeccable de la face avant, le simple fait que l’appareil soit beau, bon et pas cher justifie sa présence dans nos pages. Cet amplificateur n’est pas parfait, ne me faite pas dire ce que je n’ai pas dit, mais pour 799$ il n’y a rien à lui reprocher, c’est une valeur sûre avec à la clé la possibilité d’évolution.
J’insiste sur cette magnifique face avant, car c’est tout ce que vous avez sous les yeux en permanence que vous soyez en mode écoute ou simplement l’appareil posé sur sa tablette, alors, le fait que le dessin soit beau devrait nous inciter à nous réjouir.

À propos des vu-mètres

Parmi les choses à revoir, un détail m’a frappé, l’intensité de l’éclairage des vu-mètres, que ce soit en mode bleu ou jaune, il s’agirait de réduire ou du moins de pouvoir « dimmer », faire varier l’intensité, car sans quoi il est quasiment impossible de laisser les lumières allumées quand on est dans la pénombre à écouter de la musique, ça éclaire comme un sapin de noel.
J’ai d’ailleurs réalisé toutes les écoutes en mode éteint. Le choix vous est offert et c’est très intelligent, de pouvoir ou non allumer les vu-mètres et aussi de pouvoir choisir la couleur de fond.

Dernier détail, le capot en tole pliée mériterait d’être mieux amortie. Quand vous achèterez l’appareil, pensez à le faire.
Je n’ai pas trouvé de grosse lacune, ni de défaut majeur, ce qui fait de ce EX522 un bon appareil pour débuter, voire un choix logique intégré dans un système de cinéma maison, que ce soit en stéréo ou en double mono avec deux unités.


Contact et information

IMPORT HIFI

Président: Jean-Marie SUARD
Adresse: 446, Monseigneur Vel, Magog
J1X3W5
Canada.
Pages web: www.import-hifi.ca


La pensée du moment

Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l’immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire. [Confucius].


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2014, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine, sous licence creative commons.

Bon divertissement.

BC Acoustique au Canada par import hifi

BC Acoustique au Canada par import hifi


Qui suis-je?

Marc PHILIP, manufacturier canadien de panneaux acoustiques, meubles tripodes et accessoires hifi www.inovaudio.com, atelier situé à Victoriaville, Centre du Québec. Mon blog www.magazine-audio.com est la partie média de mon entreprise. Je m’exprime librement sur l’industrie de la hifi, cinéma maison, musique et arts multimédias où je partage avec vous mes « coup de cœur ».
C’est aussi le prétexte pour moi de pratiquer la photographie www.marcphilip.com.
J’ai pour réputation de ne publier que la « crème de la crème » en toute indépendance. J’ai décidé de faire de mes passions mon métier. Les seules personnes que ça dérange sont les frustrés.
Mon conseil, ne vous laissez pas intimider, les rêves sont faits pour être vécus. Alors si vous aussi avez des choses à dire, à montrer; mon conseil, n’attendez pas que la mort vienne vous cueillir, réalisez vous. Dans le pire des cas, amusez vous, votre seul vrai risque, c’est d’essayer et possiblement d’y prendre goût.

À propos de Marc Philip

Autodidacte et passionné de musique, photographie, cinéma, gastronomie. Apprécie les bons moments de la Vie, et surtout aime les partager avec les autres. Je déteste les imbéciles, surtout ceux qui ne sont même pas foutus d'être heureux.

Il n'y a qu'un commentaire

Laisser un commentaire