Atoll en entrevue

Si la montagne ne vient pas à toi, alors portes toi jusqu’à elle.

Depuis le temps que nous essayons avec enthousiasme du matériel de cette manufacture française, environ 12 ans, il est apparu évident qu’un jour ou l’autre nous devions aller à la rencontre des membres fondateurs et actuels directeurs de Atoll France afin de tisser un lien, après tout ne sommes nous pas cousins quelque part?

La filiation me semble pertinente, je me suis donc entretenu librement avec Emannuel Dubreuil, qui a été mon contact privilégié.

Bonjour Emmanuel, Atoll existe depuis combien de temps et qui sont les fondateurs de l’entreprise?

ATOLL a été fondé en 1997 par Stéphane et Emmanuel DUBREUIL (respectivement 43 & 41 ans).
Stéphane est ingénieur en électronique (avec quelques expériences notamment chez Triangle) et je suis diplômé en gestion/administration (avec spécialisation export).

Cliché réalisé lors de la remise du prix "Star & métiers" - mars 2012

Combien d’employés travaillent directement et indirectement pour Atoll France?

ATOLL compte aujourd’hui 10 personnes (nous y compris) : +1 personne en R&D; 1 technico-commercial France ; 1 responsable production ; 5 ouvriers principalement dédiés à la soudure/câblage des circuits imprimés.

Quel a été le facteur déclencheur lors du démarrage d’Atoll?

Comme tout démarrage d’entreprise, ATOLL à mis quelques mois avant de trouver une place dans l’univers de la Haute Fidélité en France.
Le premier appareil créé, l’IN80, a cependant apporter un vrai succès dès la fin 1998 (Meilleur achat Hifi/Diapason d’Or…) ce qui a énormément accru notre notoriété ainsi que notre réseau de distribution.

Avez vous une philosophie propre à Atoll?

L’idée de base était de proposer des produits pouvant proposer une écoute la plus réaliste possible tout en étant dans une gamme de prix raisonnable.
Le développement des premiers produits nous a donc amené à penser une gamme rationnelle (IN50-IN80-PR100-AM50-AM80) en s’imposant le choix de composants de qualité (potentiomètres et sélecteur de source ALPS, transistors MOS-Fet, condensateurs de fortes valeurs…) et en évitant tous les composants néfastes.

Etes vous d’accord pour dire qu’il y a un son typique Atoll?

Dés lors que l’on utilise un certain type de composants, un certain type de schéma et que tous les produits sont développés, écoutés et peaufinés par nous même selon nos propres expériences, il ne peut en sortir qu’un ensemble homogène de produits avec un son « typique ».

Quelles sont les forces de l’entreprise?

L’un des éléments principaux qui nous aide dans notre développement, est l’idée que nous partageons avec la plupart de nos revendeurs, distributeurs et également clients finaux : les produits ne sont pas développés pour être changé au bout de quelques mois.
Cette stabilité dans la gamme offre à chacun des produits le temps de trouver sa place sur le marché face à une concurrence qui va souvent plus vite que le client final.
Notre vision à long terme sur les produits se décline également dans nos relations commerciales avec nos revendeurs et distributeurs : nous leur laissons le temps pour installer la marque, comprendre la philosophie…L’une des forces de notre entreprise est également sa taille.
Actuellement une dizaine de personnes, nous avons une grande souplesse tant au niveau de la production que de la commercialisation.

Quelles sont ses faiblesses?

L’avantage de la petite structure peut devenir une faiblesse en cas de forte croissance.
De plus le développement de nouveaux produits, si l’on veut anticiper les besoins sur plusieurs années, imposent des programmes de développement plus long.
Il faut environ 1 bonne année de développement pour concevoir un produit.

Parlez nous de votre plus belle réalisation?

Comme vous pourrez le constater lors du salon, je pense que le DAC200 est réellement un produit qui deviendra une référence dans notre gamme, tant par ses prestations musicales impressionnantes que par ses fonctions très complètes.
C’est surtout aujourd’hui un convertisseur embarquant le meilleur de la technologie numérique lui donnant une bonne longueur d’avance sur la concurrence.

La série 400 est elle un rêve abouti ou reste t il des améliorations à y apporter?

La série 400 est d’abord née d’une demande de notre clientèle déjà équipé en produits haut de gamme (PR300/AM200) souhaitant pouvoir évoluer sur des systèmes encore supérieurs.
Nous avons voulu y apporter à la fois notre savoir-faire en terme de technologie, de choix de composants, mais également d’apporter un plus esthétique que l’on rencontre assez peu même dans ces gammes de produits.
Des évolutions sont toujours possibles car nous remettons sans cesse notre travail en cause, nous réécoutons, nous testons d’autres composants, d’autres valeurs qui parfois nous permettent d’apporter un plus sur tel ou tel modèle.
L’amélioration des produits (sur le plan musical, fonctionnel ou sur le plan de la fiabilité) est une recherche de tous les jours.
De ce pont de vue, tous les produits peuvent changer en permanence.

Faites vous fabriquer l’ensemble des appareils Atoll en France à 100%?

TOUS les appareils ATOLL sont conçus et fabriqués en France sur notre site de Brécey (Normandie). La conception des pièces spécifiques (châssis, faces avant…) est réalisée en étroite collaboration avec nos sous-traitants, également français.
Le câblage des circuits imprimés, le montage final des appareils, le test bien entendu et le stockage/expédition est entièrement géré sur place.

Les locaux industriels de Atoll en France

Si c’est le cas, vous êtes un modèle économique pour bien du monde, quel est votre secret?

Je ne pense pas qu’il y ait de réel secret mais plutôt une volonté de faire les choses avec rigueur et honnêteté.
Nous avons la chance d’avoir en France (et en Europe) des partenaires industriels de qualité qui nous apportent également leur savoir-faire.

Pensez vous que seul l’argent est le moteur du succès dans les affaires, je parle dans l’industrie de la hifi, bien entendu?

Je ne pense pas que notre industrie soit réellement le meilleur moyen de faire de l’argent !! Le marché est très limité et peu mis en avant par les grands médias et on constate que dans toute l’industrie de la Hifi, s’il y a beaucoup de marques, cela représente peu de personnes.
En côtoyant beaucoup de monde de cette profession (en tout cas en France) je rencontre en général de réels passionnés, d’irréductibles chercheurs et inventeurs ayant la musique pour passion.

Dans quelle catégorie de gamme vous situez vous en regard de la concurrence?

Notre gamme s’élargissant, nous pouvons dire que nous commençons dans le moyen de gamme avec la série 30.
La gamme 400 est elle bien sûr dans un créneau haut de gamme.

Qui sont vos compétiteurs?

Cela varie selon les pays et selon les distributeurs de nos principaux concurrents.
La compétition se joue aussi bien avec des « grandes »marques (Rotel, Cambridge, Arcam…) qu’avec d’autres marques plus proches de nous en terme de produits et de philosophie (Réga, Audio Analogue…).

Il existe un forum de discussion dédié à la marque Atoll, en êtes vous à l’origine?

Nous avons ouvert le forum sur notre site internet il y a plus de 7 ans.
Celui-ci est un lieu d’échange en tout genre et une mine d’informations pour tous nos clients.
Nous avons la chance d’avoir un groupe de personnes à la fois passionnés par la marque, la technique mais pas uniquement centrés sur la Haute Fidélité.
Le fait de ne pas embrigader notre passion commune est important.
Ce noyau dur d’habitués constitue en plus un très bon obstacle aux débordements qui ruinent ou apprauvrissent souvent les forums.
Comme vous pouvez le constater, nous y intervenons vraiment peu souvent.

L’avis des utilisateurs est il important pour vous?

Nous écoutons chaque jour les avis de particuliers, revendeurs, distributeurs, journalistes… ces avis sont importants, bien sûr.
Néanmoins, lorsque le produit doit être finalisé, à l’écoute dans l’auditorium seul notre avis détermine quel choix doit être fait.
Les avis sont par contre importants lorsqu’il s’agit de déterminer les caractéristiques techniques des produits (type ou nombre d’entrées, ajout d’un By-pass ou d’une option…).

Que dites vous à vos détracteurs?

Le choix en matériel Haute Fidélité est large et permet d’obtenir toute sorte de restitution sonore.
Chacun ayant sa propre idée de ce que doit être la vérité, je pense que le message le plus important à donner est : écoutez par vous même, comparez avec de la musique « vivante » ou avec tel instrument et vous fiez pas forcément à tel ou tel avis.

Ce n’est pas la première fois que vous venez au Québec, comment percevez vous le marché en Amérique du Nord?

Je viens au salon de Montréal depuis une dizaine d’année et c’est à chaque fois avec le même plaisir.
Le marché au Canada semble prometteur et moins touché par la crise que d’autres parties du monde.
Nos nouveautés présentées cette année devraient répondre je pense à une tendance forte du marché de l’écoute de musique dématérialisée.

Le salon du SSI de Montréal va ouvrir ses portes du 22 au 25 mars, vous allez accompagner votre distributeur canadien à présenter vos appareils, mais allez vous présenter des nouveautés à cette occasion?

Nous présentons cette année le complément de la gamme 400 : le préamplificateur PR400 et l’ampli de puissance AM400 ainsi que le DAC200.
Nous devrions également démontrer un petit système utilisant notre nouvelle carte de réception sans fil.

Si vous deviez formuler une invitation à l’occasion du salon du SSi, quelle serait elle ou du moins sous quelle forme se présenterait elle?

Quelque chose du style : vous cherchez un système de son performant répondant à toutes vos exigences : venez nous voir au SSI de Montréal, nous vous montreront tout ce que les produits ATOLL peuvent vous apporter, et ceci sans vous ruiner !

Pour ses qualités de reproduction musicale l'Atoll IN200 est récompensé : choix de la rédaction


Conclusion

Merci Emmanuel de nous avoir si gentiment et avec autant de sincérité, partagé votre passion d’entreprise.

J’ai le souvenir qu’en 1999, je me suis porté acquéreur d’un IN80 pour son extraordinaire rapport/qualité/prix; cet appareil m’a servi de référence à l’époque où je travaillais à faire connaître les enceintes françaises Lintra Silhouette et que nous réalisions déjà des essais comparatifs de matériel hifi.
J’ai à mon tour un vœux à formuler, celui que vous réalisiez un amplificateur de puissance sur le base identique au IN200 que nous avons adoré à la rédaction, sans la partie préampli, mais avec des entrées XLR 🙂
Dans une gamme produit en bas de 2000$ cela constituerait pour nous au magazine une nouvelle source de référence d’amplification, puisque nous avons déjà un ampli intégré français Stormaudio dont le budget est sensiblement supérieur, près du double en fait, cela viendrait combler un vide dans une catégorie très convoitée par la plupart des aficionados de hifi abordable.
Merci encore et au plaisir de vous rencontrer au salon du SSI de Montréal dans quelques jours.


Contact et information

Revendeur et distributeur au Canada

AUDIO d’OCCASION
Manager : Mario Gagnon
1325 Ontario
Montréal
H2L 1R8
Tél : 514-522-2020
Sans frais : 1-888-738-HiFi (4434)

Courriel : info@audio-occasion.qc.ca

Site web : www.audio-occasion.qc.ca


ATOLL ELECTRONIQUE
Directeurs : Stéphane et Emmanuel DUBREUIL
Boulevard des Merisiers – 50370 BRECEY France
– Tél.: 02 33 48 44 06 – Fax : 02 33 48 44 35
Site web : http://www.atoll-electronique.com


La pensée du moment :

La musique, personne ne pourrait s’en passer, seul un simple d’esprit pourrait prétendre le contraire.


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2012, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine, sous licence creative commons.

Bon divertissement.

À propos de Marc Philip

Autodidacte et passionné de musique, photographie, cinéma, gastronomie. Apprécie les bons moments de la Vie, et surtout aime les partager avec les autres. Je déteste les imbéciles, surtout ceux qui ne sont même pas foutus d'être heureux.

Il y a 2 commentaires

  1. Gilles Nouhet

    j ai 1 atoll 100 se + jbl 4429= c est extra c est le top du top a 1prix abordable,avant j ai eut elipson+cabasse=a éviter je pense acheter 1 cd 200 se en + du tascam cd 500 que j ai comme quoi il y a encor des produits français très très bien a 1 prix abordable

  2. Gilles Nouhet

    atoll a acheter tous les produits=société française très serieuse a 1 prix abordable c est la 1ére fois de ma vie que j écoute mes cd avec plaisir grace atoll se 100+jbl4429+cdtascam cd500=merci atoll se100+jbl4429

Laisser un commentaire