Amplis StormAudio Vertigo

StormAudio lance ses premiers amplificateurs Hi-Fi s’appuyant sur la révolutionnaire technologie StormFocus.

Amplificateurs V35 et V55 StormAudio

Résolument haut de gamme et résolument audiophiles, les nouveaux amplificateurs Vertigo de StormAudio sont les premiers au monde à utiliser la technologie brevetée StormFocus.

Cette nouvelle technologie d’amplification analogique résout de nombreux défauts que l’on rencontre sur la plupart des amplis audio du marché.
Grâce à un circuit inédit de double contre-réaction réglable en puissance, elle permet à l’utilisateur d’exploiter au maximum le potentiel de ses enceintes acoustiques.

Fabriqués en France, dans les ateliers de la marque à Laval, les amplificateurs Vertigo de StormAudio sont conçus et assemblés avec un soin extrême pour offrir une restitution sonore d’une musicalité sans faille. Ils utilisent les meilleurs composants du marché, sélectionnés après de nombreuses heures d’écoutes comparatives.

La gamme Vertigo se compose de deux modèles : le V35 Vertigo de 2 x 70 Watts et le V55 Vertigo de 2 x 170 Watts.

Ces produits sont en cours de référencement auprès des magasins spécialisés Hi-Fi et Home Cinéma.

Les tarifs

Ils seront commercialisés aux prix publics respectifs de 2250 euros et 3 650 euros.

StormAudio made in France


Un peu d’histoire

Implantée à Laval (Mayenne – France), StormAudio est une jeune pousse inventive et innovante.

Elle s’est donnée pour mission de réaliser des amplificateurs et systèmes d’amplification Hi-Fi parmi les tout meilleurs du marché.
S’appuyant sur la classe d’amplification analogique brevetée StormFocus, les appareils StormAudio sont conçus et fabriqués en France à partir des meilleurs composants.
Ils sont capables de performances musicales inédites et de trouver l’accord parfait avec les enceintes acoustiques qu’ils sont chargés de piloter.

NOTRE PHILOSOPHIE

Sans idées préconçues mais avec un amour immodéré pour toutes les musiques, n’hésitant pas à remettre en cause les mythes techniques édictés par quelques gourous audiophiles, StormAudio porte en elle le gène de l’innovation, de la quête sans relâche de la perfection sonore et de l’émotion pure.

UNE HISTOIRE D’HOMMES ET DE PASSION

L’histoire de StormAudio est celle de la rencontre en 2004 de deux hommes, Gérard Jambon et Vincent Tamisier, chercheurs et enseignants
à l’École Supérieur des Techniques de Construction Automobile (ESTACA).
Gérard Jambon évolue depuis prés de 30 ans en tant que professionnel et amateur passionné dans le domaine de la Haute Fidélité.

Ses travaux de recherche l’ont amené à mettre au point le système d’amplification inédit et totalement novateur, qui donnera par la suite naissance à la technologie exclusive StormFocus.
Vincent Tamisier est immédiatement convaincu de son immense potentiel et des améliorations radicales qu’elle peut apporter à la restitution sonore.

Ensemble, Gérard Jambon et Vincent Tamisier s’associent pour développer la technologie StormFocus et en déposent les premiers brevets en 2005. Mais leur ambition va au-delà.

Persuadés d’avoir fait une découverte en mesure de bouleverser le monde de la Haute Fidélité et de la restitution sonore en général, ils ne veulent pas en rester à un exercice de laboratoire. Ils désirent faire profiter au plus grand nombre de mélomanes et audiophiles de ce grand pas en avant.

En 2006, Vincent Tamisier, avec le soutien de son frère Jacques-Olivier qui l’a rejoint et de Gérard Jambon crée la société StormAudio.

Son objectif est de concevoir et commercialiser des appareils Hi-Fi mettant à profit la technologie StormFocus.

Malheureusement, Vincent Tamisier ne verra pas l’aboutissement de ce rêve. Il décède prématurément début janvier 2009, à l’âge de 33 ans.
Mais le projet est lancé ! Son frère, Jacques-Olivier Tamisier, reprend le flambeau aidé de quelques amis séduits et persuadés, eux aussi, par le succès de la technologie StormFocus.

Au printemps 2009, la société StormAudio possède une nouvelle structure, plus forte, et une équipe enthousiaste qui allie le meilleur des compétences.
Saluée et reconnue pour son inventivité, elle reçoit le soutien de l’OSEO, organisme semi-public d’aide à l’innovation.
Janvier 2010, après plus de trois ans de recherche et développement, de patiente sélection des meilleurs composants audiophiles, d’optimisation tant aux mesures qu’à l’écoute lors de séances de validation auprès de nombreux experts et amateurs avertis, les premiers amplificateurs intégrés StormAudio voient le jour.

Ce sont le V35 Vertigo de 2 x 70 W

StormAudio V35

et le V55 Vertigo de 2 x 170 W

StormAudio V55

qui se positionne d’emblée comme un des modèles intégrés les plus puissants du marché.

La technologie exclusive et brevetée StormFocus de StormAudio permet d’obtenir l’accord parfait entre amplificateur et enceintes acoustiques afin qu’ils jouent de concert dans le plus grand respect de la Musique.
Dans le domaine de l’amplification audio analogique, la technologie StormFocus représente certainement une des plus grandes innovations des 30 dernières années.

Vue arrière du modèle V35

Les performances musicales d’une chaîne Hi-Fi dépendent du parfait accord entre ses maillons
Une chaîne Haute Fidélité est un ensemble de maillons qui ont pour but de transcrire le plus fidèlement possible le message musical.

La qualité de restitution sonore dépend des performances de chacun, mais aussi de leur aptitude à jouer ensemble à l’unisson. La reproduction musicale n’est en effet pas une course de relais où, une fois le témoin passé, chaque athlète fait sa course en individuel.

Vue arrière du modèle V55

Comme dans un orchestre, seul un accord parfait entre les musiciens peut créer la symbiose et transcender le spectacle
musical. Au sein d’une chaîne Haute Fidélité chaque maillon se doit donc d’être à l’écoute des autres afin d’exprimer son talent.

Et plus particulièrement, l’accord entre l’amplificateur et les enceintes acoustiques est crucial.
La contre-réaction : une solution efficace, mais incomplète
Afin d’offrir de bonnes performances aux mesures, la plupart des amplificateurs modernes utilisent une boucle de contre-réaction.
Il s’agit d’une méthode inventée en 1927 par l’américain Harold Stephen Black qui travaillait alors pour les laboratoires Bell.

En prélevant une «portion» du signal amplifié et en «réinjectant» son image inversée au niveau de l’entrée de l’amplificateur, elle permet d’annuler ou, du moins, de diminuer fortement les problèmes de distorsion ou de bruits parasites.

Cette méthode fonctionne bien lorsqu’il s’agit d’alimenter une charge fixe et elle est utile pour stabiliser le fonctionnement d’un amplificateur.
Néanmoins, elle montre ses limites dans le domaine de la Haute Fidélité si bien que de nombreux audiophiles avertis et experts ont aujourd’hui une préférence pour les amplificateurs utilisant peu de contre-réaction.

Ces limites proviennent essentiellement du mode de fonctionnement en tension ou en courant des habituels circuits de contre-réaction.
Une enceinte acoustique n’est pas un système totalement passif.
Pour un amplificateur, elle représente une charge variable dont l’impédance change au gré de la musique et des fréquences sonores à reproduire.
Une simple contre-réaction en tension ou en courant ne permet pas de tenir compte de ces variations pour reproduire parfaitement le signal musical.

La technologie STORMFOCUS : une nouvelle classe d’amplification

Vue interne du modèle V35

Pour palier aux limites des schémas de contre-réaction habituels, StormAudio a mis au point une nouvelle classe d’amplification qui s’appuie sur la technologie totalement inédite StormFocus.
Dans le domaine de l’amplification audio analogique, c’est une des plus grandes avancées techniques depuis 30 ans.

La technologie StormFocus repose sur un nouveau schéma d’amplification purement analogique qui conjugue simultanément une contre-réaction en tension et une contre-réaction en courant.
Cela lui permet de tenir compte en temps réel de la réponse des enceintes acoustiques.

Pour exploiter pleinement cette technologie, les amplificateurs StormAudio sont munis d’un réglage «Focus» qui leur donne la possibilité d’adapter très précisément leur comportement aux enceintes acoustiques qu’ils ont en charge d’alimenter.

Vue interne du modèle V55

Dans la pratique, ce réglage «Focus» permet aussi de compenser certains défauts de la pièce d’écoute et ainsi d’optimiser la restitution sonore en mettant au diapason amplificateur, enceintes et acoustique du lieu.
Des bienfaits prouvés scientifiquement, mais aussi et surtout à l’écoute !

Les atouts de la technologie StormFocus de StormAudio ont été prouvés scientifiquement par des mesures en laboratoire mettant clairement en évidence sa supériorité face à tout autre système d’amplification à contre-réaction en tension ou courant.

Le contrôle des membranes des haut-parleurs atteint, avec elle, la quasi perfection.

Au-delà de l’approche scientifique, qui n’aurait aucun intérêt si elle ne se traduisait par de réelle amélioration à l’écoute, la technologie StormFocus donne à la restitution sonore un degré de définition et de présence jamais atteint.

Le phrasé mélodique des instruments apparaît beaucoup plus lisible et posé. La structure de la scène sonore est beaucoup plus stable et réaliste avec un parfait étagement des plans sonores en largeur et profondeur.
Les musiciens et interprètes ne donnent plus l’impression de devoir se bousculer derrière chaque enceinte pour s’exprimer. Ils prennent leur place et s’épanouissent dans un espace totalement redessiné.


Contact et information

Vincent LE GAL
Directeur Commercial

mail : vlegal@stormaudio.com
mob : 06.31.34.78.42

STORMAUDIO

Site web du manufacturier : www.stormaudio.com
6, rue Léonard de Vinci – Maison de la Technopole
53 000 LAVAL – FRANCE

tél. : +33 2 43 49 75 51 / fax : +33 2 43 49 75 53

À propos de Marc Philip

Autodidacte et passionné de musique, photographie, cinéma, gastronomie. Apprécie les bons moments de la Vie, et surtout aime les partager avec les autres. Je déteste les imbéciles, surtout ceux qui ne sont même pas foutus d'être heureux.

Il y a 10 commentaires

  1. AGULLO Francis

    VERTIGO serait’il l’oiseau rare que j’attendais ? Mon ampli à lampes ROGERS E40A arrive en fin de vie . A la retraite depuis peu je cherche un ampli succeptible de se marier harmonieusement avec mes enceintes AUDIO-PHYSIC VIRGO V.( petit sacrifice financier que je ne regrette pas ). J’espère donc que STORMAUDIO VERTIGO rimera bien avec VIRGO pour bercer en musique mes vieux jours …. Si vous avez un avis, avant que j’arrête mon choix, je suis preneur !!!!!
    MERCI

  2. Marc Philip

    @AGULLO Francis: Avec les superbes Audio Physics (qui font parties de ma wish list personnelle) je crois que le choix d’un ampli musical capable de délivrer sa puissance en continue est un très bon choix, nul besoin d’aller sur des puissances exotiques, 2 X 70w / canal devrait être suffisant, mais le V55 a pour lui deux choses : des connecteurs XLR et une réserve de puissance plus confortable, je suis partisan du gros moteur avec du couple pour aller loin sans forcer, qu’une plus petite cylindrée qui monte dans les tours.
    Ce n’est qu’un avis personnel, je n’ai pas essayé ces amplis sur vos enceintes, ni sur les miennes.
    Tenez nous au courant de votre choix et du degré de satisfaction qui s’y relie.
    Cordialement.

  3. Antoine Desse

    Tout en saluant Marc que j’ai eu l’occasion de rencontrer il y a maintenant de nombreuses années, j’interviens « ici » pour signaler que j’aurai l’occasion prochainement d’écouter à domicile les productions de chez StormAudio , habitant Laval, le représentant commercial de la marque n’aura pas grand chemin à parcourir et j’espère donc pouvoir donner mon avis d’ici quelques temps.

    Cordialement.

  4. Marc Philip

    Bonjour Antoine,
    C’est très intéressant, car j’ai communiqué avec les gens de chez StormAudio pour leur proposer un banc d’essai par nos soins de leur modèle V55, mais ils attendaient de savoir si le marché Nord Amérique s’ouvre à eux avant de nous faire parvenir un exemplaire, ce que je souhaite ardemment, ces amplis semblent promis à un bel avenir.
    Tiens nous au courant du résultat de tes écoutes et rappelles aux gens de chez StormAudio à notre bon souvenir.
    Cordialement.

  5. Antoine Desse

    … Selon le concepteur c’est (entre autres) leur circuit baptisé « StormFocus » qui transcenderait l’écoute,le principe étant de « marier » l’amplificateur et les enceintes,agissant sur une mise en phase des éléments par l’ajustement de la réponse de l’ampli en fonction de l’impédance précise des enceintes,contrôlant de ce fait parfaitement les haut parleurs sans le moindre trainage ou autre contre réaction d’ordre électrique,ce qui,selon le concepteur nous ferait littéralement entrer dans une « autre dimension acoustique ».
    Le reste est plus « classique et éprouvé » si je puis me permettre de parler ainsi,avec une conception en double mono et d’une alimentation aussi musclée que soignée,aussi j’ai retenu l’emploi d’un nombre important de petits condensateurs de haute qualité,le but de cette approche étant d’obtenir une rapidité de réponse accrue eut égard à de gros modèles plus souvent rencontrés sur nombre de modèles.
    Tout ceci me laisse bien entendu sur ma faim et j’ai hâte d’écouter enfin une production qui pour moi est locale et qui semble promettre ! Affaire à suivre donc.

  6. Antoine Desse

    Bonjour à tous , bonjour Marc !

    Aujourd’hui j’ai eu l’agréable coup de fil de chez StormAudio me demandant :  » vous êtes chez vous cet après midi …?  » Oh que oui ! !
    Après une discussion autour d’un café et une brève écoute de mon ensemble et après avoir écouté attentivement les remarques d’ordre acoustique sur ma pièce, il est venu le moment de sortir de son écrin le V35 , je mets en lecture quelques morceaux que je connais sur le bout des . . . oreilles et là le représentant a commencé à jouer avec le réglage « magique » du « StormFocus » , le fameux procédé capable de faire travailler en phase parfaite ampli et enceintes ; passant d’un extrême à l’autre , d’abord calé sur une position de très faible impédance , j’ai trouvé le son feutré à l’extrême , limite « bouché » , puis à l’opposé , un ciselage poussé à l’extrême , bref , de quoi dérouter , mais le but était de montrer rapidement à quel point l’importance de la mise en phase du couple ampli / enceintes peut jouer .

    Partant de là j’ai eu carte blanche pour trouver ce qui me semblait le plus cohérent , et très rapidement j’ai adopté une position  » 9 ohms  » qui , chez moi , rendait le son aussi détaillé qu’aérien , chaque instrument étant parfaitement détouré et une sensation quasi holographique de la voix ; un rendu fin et neutre à la fois , l’appareil ne forçant le trait sur aucun registre ; une belle neutralité avec de la présence en plus .
    Belle impression qui n’était finalement qu’une mise en bouche une fois le V55 branché . . .

    . . . Voici un gros blanc , c’est à peu de chose près ce que j’ai ressenti ! Pas de mots pour définir dans un premier temps car bien sûr , l’appareil a directement adopté le réglage trouvé précédemment sur le V35 et j’ai retrouvé l’ensemble cité au dessus mais avec cette fois ci une tenue des notes tout simplement re-mar-quable !

    Quelle puissance , quelle tenue , cet ampli est un ouragan de douceur , donnant l’impression de ne plus avoir aucune limite .
    Une ( grosse ) main de fer dans un gant de velours cousu sur mesure .
    Même motif même « punition » qu’avec le V35 concernant l’image générale mais cette fois ci , on sent physiquement à quel point les HP sont contrôlés par l’appareil , les notes les plus basses sont tenues monumentalement sans jamais « manger » le reste du spectre sonore , chaque instrument chaque voix jouant toujours à leurs justes places , c’est aussi inhabituel qu’ahurissant , le V55 cumule la précision , la force , la douceur , la spatialité , la finesse , la réserve , le contrôle . . . Au point que j’ai fini par pousser déraisonnablement le volume !

    . . . Et là encore , rien ne bronche , toujours cette force tranquille qui ne faillit pas d’un millimètre , ses capacités tant électriques que musicales ne semblent connaitre aucune limite , et , au delà de ma retranscription personnelle , je ne peux que vous convier à écouter ces appareils ( surtout le V55 ! ) de toute urgence , mais gare , vous risqueriez vraiment d’avoir du mal à vous en remettre une fois de retour en terrain connu .
    Le bonheur a un prix , et pour ma part , dés que je pourrai me le permettre , mon choix est déjà fait : Un StormAudio V55 ou rien .

    Encore un grand merci pour le déplacement à domicile et la patience , car même au bout de 3 heures d’écoutes , je ne voulais plus le laisser partir ! ! !

  7. Marc Philip

    @Antoine Desse: Salut Antoine, excellent compte rendu, je ne serais pas surpris de ne pas être le seul à avoir l’impression d’un goût de trop peu, tes commentaires m’ont ouvert l’appétit.
    Je n’ai maintenant qu’un seul souhait à formuler, que les gens de chez Stormaudio nous fassent parvenir un V55 pour un banc d’essai grandeur nature, nous avons 5 systèmes hifi que nous mettons à leur disposition.
    As tu pris quelques photos lors de tes écoutes?
    Cordialement.
    Semper Paratus Ad Pugnam.

  8. Antoine Desse

    @Marc Philip:

    Salut Marc ,

     » As-tu pris une photo?  » , c’était la question à ne pas poser!
    J’ai bien pensé en prendre au moins une,qui,du fait que l’appareil en essai était posé à même le sol sur mon tapis avec les divers câbles connectés « à la hâte » aurait été peu esthétique voir disgracieux,mais finalement je suis resté tellement impressionné par le rendu du V55 qu’au lieu d’avoir le reflex de prendre l’appareil photo à la fin de l’écoute que j’ai immédiatement cherché à exprimer mon ressenti « à chaud » car il fallait que ça sorte !
    Donc non,même pour moi,je n’ai pas de photo-souvenir !
    Le représentant ne t’a pas oublié,il faudra juste,je pense,t’armer de patience car il est quelque peu débordé par son emploi du temps qui le pousse à faire écouter ses appareils aux quatre coins du globe. D’après ce que j’ai compris il n’a à disposition qu’un appareil de chaque sorte qu’il emmène avec lui dans sa grosse valise et son prochain objectif est l’Asie … Mais,je le répète,on en a parlé et il ne t’a pas oublié du tout !

    Cordialement .

    – Antoine Desse –

  9. SSI 2011 part 4

    […] d’avoir pu montrer pour la première fois devant le public canadien, l’amplificateur Stormaudio Vertigo V55, qui était exposé dans la grande pièce de l’AMA, je remercie Serge Jobin, d’avoir […]

Laisser un commentaire